Football : Bon départ pour les U-17 d’Haïti face à Sainte Lucie

P-au-P, 05 jjuillet 2012 [ AlterPresse] — Les joueurs U-17 d’Haïti ont pris le meilleur 3-0 (mi-temps 1-0), sur leurs homologues de Sainte-Lucie, ce jeudi 5 juillet 2012 au stade Sylvio Cator à Port-au-Prince, a constaté l’agence en ligne AlterPresse.

Les buts haïtiens ont été marqués par Jonel Désiré (auteur de 2 buts) et Jean Wisner Dérival.

L’équipe haïtienne s’est fait peur en deuxième période, tant les adversaires de Sainte-Lucie du jour se faisaient menaçants pendant que les joueurs U-17 nationaux rataient plusieurs occasions d’augmenter le score.

Finalement, le but libérateur est venu à la 67e minute de jeu (2-0), par le buteur de la première période Jonel Désiré.

Il s’agit de la première sortie de l’équipe haïtienne U-17 dans le cadre du tour préliminaire comptant pour les éliminatoires de la coupe du monde 2013 qui aura lieu aux Émirats Arabes Unis l’année prochaine.

En lever de rideau, les équipes U-17 de la République Dominicaine et de Curaçao se sont neutralisées 2-2 (mi-temps) ce 5 juillet 2012.

En attendant les prochains matches qui se dérouleront les samedi 7 et lundi 9 juillet 2012, toujours au stade Sylvio Cator, Haïti occupe provisoirement la première place dans son groupe du tour préliminaire.

Le public, qui a fait le déplacement en grand nombre, espère une victoire du onze U-17 d’Haïti qui se mesurera à celui de Curaçao le samedi 7 juillet avant son ultime match contre celui de la République Dominicaine le lundi 9 juillet 2012.

Seule note discordante, qui a suscité des commentaires parmi les spectateurs, la présence de Olivier Martelly, l’un des fils du président haïtien (Joseph Michel Martelly), qui paradoxalement s’est placé sur le terrain au milieu des joueurs U-17 nationaux avant le match Haïti/Sainte-Lucie, au moment où les hymnes nationaux des 2 pays allaient être entonnés.

Cette présence, pour le moins inopportune, tend à donner une couleur politique à un match de football international, d’autant que la fédération internationale des associations de football (Fifa) s’oppose à toute interférence politique dans les affaires du football, signalent des chroniqueurs sportifs haïtiens. [jsr rc apr 05/07/2012 21:30]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *