Après La Gonâve, un nouveau naufrage fait six morts près du Cap-Haïtien

Les victimes, dont le bateau n’a pu résister dimanche soir à des coups de vent violents, sont des jeunes qui sortaient de la plage sous l’emprise de l’alcool, selon le délégué départemental du nord, Yvon Altéon

Publié le lundi 9 juillet 2012

Le naufrage près de la station balnéaire de Labadie (nord) d’un petit bateau, qui transportait dimanche soir vingt jeunes compatriotes, a fait six morts, selon un bilan officiel communiqué lundi par le délégué départemental du nord, Yvon Altéon.

La détérioration des conditions météo a été à l’origine cette catastrophe survenue à Roche Sauvage au lendemain d’un autre accident maritime au large de l’île de La Gonâve (ouest).

Le délégué a également mis en cause l’état d’ivresse des jeunes gens des deux sexes revenant de la plage qui se trouvaient à bord du bateau. « Ces messieurs et dames étaient très influencés par l’alcool », a répété M. Altéon en précisant que l’une des victimes, Mackenson Docteur, a été asphyxiée par un naufragé en tentant de sauver après en avoir sorti six autres de l’eau avec succès.

Les recherches menées par la garde côtière d’Haïti et des sauveteurs bénévoles ont permis de repêcher quatorze rescapés tandis que deux corps ont été récupérés dimanche soir et les quatre autres dans la journée de lundi.

Le délégué du nord a présenté la liste suivante des personnes décédées dans le naufrage : Santania Auguste, 18 ans ; Mackenson Docteur, 24 ans, Djuly Augustin, 27 ans ; Michel Prévalus, 18 ans ; Claudy Prévalus, 20 ans et Samuel Jean-Baptiste qui était dans la vingtaine.

Yvon Altéon en a profité pour faire savoir que le service maritime et de navigation d’Haïti (SEMANAH) a arrêté certaines mesures afin de donner des garanties de sécurité aux usagers du transport maritime local.

Souvent en grand danger dans un pays qui n’a cessé d’accumuler les catastrophes, les voyageurs empruntant le chemin de la mer ne sont décidément pas au bout de leur peine.

Samedi matin, un yacht tombé en panne avait sombré près de La Gonâve faisant un mort et plusieurs disparus.

L’île devait aussi connaître dans la soirée un terrible tourbillon, accompagné de fortes pluies, qui a arraché le toit de plusieurs maisons et dévasté de nombreuses plantations. spp/Radio Kiskeya

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *