La Mont-Carmel à Saut-d’Eau : une célébration spéciale

Saut-d’Eau s’est ouverte aux visiteurs et pèlerins à l’occasion de la célébration de la Mont-Carmel (Vierge des miracles) ce 16 juillet. Les deux chutes d’eau mythiques ont une nouvelle fois ravi les yeux et capté l’attention des amants de la nature. Merveilles naturelles, richesses inestimables, elles sont le symbole de ce bouillon culturel qui compte parmi les plus populaires en Haïti.

Le déferlement humain enregistré à Saut-d’Eau, lors de ces jours de célébration, dépasse toutes les attentes. Des hauts dignitaires de l’État à l’Haïtien modeste, toutes les catégories sociales s’y sont fait représenter et s’y sont côtoyées. Chacun avait une raison particulière qui justifiait sa présence sur les lieux. L’esprit de découverte pour certains. Une tâche mystique à remplir pour d’autres. Le mélange fut toutefois parfait.

Sous un soleil de plomb, les bandes de rara venant des régions avoisinantes et de Port-au-Prince ont apporté leur touche et rehaussé un peu lus l’éclat de cette fête. Et, dans une ambiance proche du carnaval, la plupart des visiteurs ont parcouru à pied, à travers la montagne, les kilomètres qui relient la ville au site pour, disent-ils, se débarrasser de leurs malchances et faire connaissance avec les lieux. En effet, des condiments, comme la basilique, furent abondamment utilisés, lors de la baignade, pour expier les mauvais sorts et consacrer le renouveau des pèlerins.

 L’ambiance surchauffée sous les chutes proposée par les raras témoigne de la volonté festive des participants, qui ont pu se replonger dans leur culture et découvrir, pour certains, l’essence de l’être haïtien. La fraîcheur extraordinaire du site et la vue spectaculaire de l’eau qui dévale la montagne ont été une fois de plus immortalisées par les objectifs curieux des caméras (photo et télé). « L’espoir est là, dans ces manifestations culturelles et ces beautés naturelles qui font d’Haïti un pays à part », a scandé un des fêtards.

 Les travaux de protection et d’entretien de l’écosystème de Saut-d’Eau ont fait également de la Mont-Carmel de cette année un événement inoubliable, sans compter la route qui a aussi subi quelques réparations. Le pittoresque des deux chutes d’eau qui dévalent la montagne ne cesse d’éblouir et d’attirer les visiteurs. Saut-d’Eau reste donc une attraction et un espace particulier à découvrir. 

Lionel Edouard 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *