Martelly poursuit sa tournée

Les blessés de l’accident de la route à Milot sont sous soins intensifs, selon le palais national. « Trois d’entre les victimes sont déjà rentrés chez elles. Le photographe officiel du palais national, Antonio Bruno, commence à récupérer, sa situation est stable. La fillette de six ans, quant à elle, très agitée, son état est également stable après les examens, selon les médecins », a expliqué Lucien Jura, porte-parole de la présidence.

 Un agent de sécurité du président, lui aussi blessé dans l’accident, a subi une opération chirurgicale au bras qui s’est  bien passée, a poursuivi M. Jura. « Aucun moyen ne sera négligé au niveau de la présidence pour donner les meilleurs soins aux blessés afin de leur permettre de reprendre leurs activités au plus vite », a avancé le porte-parole.

 Dans plusieurs centres hospitaliers, différents médecins sont également au chevet des quatre membres du cortège présidentiel, blessés aussi dans cet accident qui a eu lieu jeudi à la suite de la visite de Michel Martelly à la Citadelle Roi Henri Christophe. « Les diagnostics médicaux ont révélé les blessures suivantes concernant ces quatre personnes : fracture inférieure de l’humérus, fracture du bras droit, nez cassé et trauma crânien, et fracture du genou », a indiqué un communiqué de presse du palais national.

 «Ce qui est arrivé à ces personnes, particulièrement à cette fillette de 6 ans, m’a profondément touché. Je regrette que cet accident ait pu avoir lieu. Je crois fermement que les victimes vont se rétablir rapidement », a déclaré le chef de l’Etat.

 « …la présidence a pris toutes les dispositions pour s’assurer que les blessés reçoivent tous les soins appropriés et que les familles des victimes soient convenablement soutenues »,  lit-on dans le communiqué.

 Rentré en urgence à bord d’un hélicoptère, jeudi, à Port-au-Prince, le président Martelly est déjà reparti pour poursuivre sa tournée dans le Grand Nord. « L’accident a beaucoup attristé le chef de l’Etat, mais la vie doit continuer », une facon pour Lucien Jura de dire que le président Martelly a poursuivi sa tournée dans le Grand Nord. Vendredi matin, le locataire du palais national a été à Port-de-Paix. Il doit également visiter le département du Nord-Est.

 Selon les explications de plusieurs témoins, en sortant de la Citadelle Henri Christophe où il s’en était pris aux responsables de l’ISPAN et du ministère de la Culture pour le mauvais état du monument historique, le président Martelly, pilotant lui-même une moto-tout terrain, a pris la tête du cortège. Voyant que le chef de l’Etat l’avait largement distancé, un agent de sécurité, pilotant lui aussi le même type d’appareil, a voulu rattraper le président en accélérant. Les freins de son véhicule ont lâché et provoqué du coup l’accident.

 Robenson Geffrard, rgeffrard@lenouvelliste.com

Credit: Le Nouvelliste

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *