Archives nationales, apporte de nouvelles visions dans l’administration public

Les responsables des archives nationales d’Haïti ont organisé un séminaire de formation autour du thème «un bon archivage, clef d’une bonne gouvernance » au bénéfice des cadres de l’administration publique. Ce séminaire s’est tenu à l’hôtel Caribe convention center ce lundi 23 juillet 2012.

 

Cet atelier de formation s’est déroulé en présence de l’ambassadeur français en Haïti, monsieur Didier Lebret, le directeur général des archives nationales, monsieur Jean Wilfrid Bertrand, et de madame Christine Martinez, secrétaire générale adjointe au programme du conseil international des archives. Une vingtaine de jeunes ont pris part à ce séminaire qui vise à établir de l’ordre dans les documents importants des bureaux publics.

 

Lors de son intervention, monsieur Jean Wilfrid Bertrand, a plaidé en faveur d’une politique de stockage dans la boite à outils « BOA » des documents importants de l’État, afin de faciliter la continuité et la passation des documents d’un gouvernement à un autre, a-t-il fait savoir.

 

Par ailleurs, monsieur Wilfrid, a déclaré que, cette initiative rentre dans le cadre d’une vision globale de l’institution qu’il dirige, de stocker dans ‘’La boite à outils’’ « BOA » les documents ultra-importants de l’État. Toutefois, se référant aux multiples difficultés à surmonter, le directeur général qui se dit être conscient de la faiblesse économique de l’État, a saisi l’occasion pour remercier le conseil international des archives et le ministère de la culture et de la communication français de leurs supports financiers à la mise en œuvre de ce programme.

 

Durant la première journée de cette séance de formation qui a débuté ce lundi et prendra fin le vendredi 28 juillet prochain, plusieurs thèmes importants ont été débattus. Tels que « l’introduction à la boite à outils » et la liste de contrôle des capacités d’archivage et de l’audit. Après ce séminaire, ces vingt- cinq jeunes recevront un certificat et seront délégués dans les différents bureaux publics et ministères du pays.

 

Madame Christina Martinez, secrétaire générale adjointe au programme du conseil international des archives, s’est félicitée de cette initiative, qui selon elle, a une grande importance pour les bureaux publics haïtiens. Par ailleurs, elle en a profité pour renouveler l’engagement de l’institution dont elle est la secrétaire de toujours accompagner les archivistes haïtiens dans l’objectif de mieux servir la communauté haïtienne, a t-elle conclu.

 

Pour sa part, l’ambassadeur français en Haïti, monsieur Didier Lebret, lors de son allocution a félicité le directeur général des archives nationales, qui, dit-il, est un homme de grandes visions. « Une politique d’archivage, Haïti en a grand besoin, et nous sommes là pour supporter le peuple haïtien à mieux connaitre son passé, pour mieux préparer son futur » telle a été la déclaration faite par l’ambassadeur français qui en a profité pour réaffirmer la volonté du gouvernement de son pays de continuer à soutenir l’État haïtien à travers des projets visant à établir de l’ordre dans les documents importants des bureaux publics.

 

aajovani005@yahoo.fr James Jovin

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *