De l’électricité pour le développement de Léogâne

La construction de la centrale électrique est l’apport du gouvernement coréen, à travers l’agence coréenne internationale (KOIKA), pour aider l’Electricité D’Haïti à pallier les dommages causés par le tremblement de terre dans le système de distribution électrique dans la ville de Léogâne et ses environs. La centrale, basée à Belval (localité hors du centre-ville de Léogâne) sur un espace octroyé par la municipalité de Léogâne, contribuera à améliorer la production de l’électricité ainsi que le système de  distribution à la cité Anacaona. 

4 millions de dollars ont été injectés dans les projets d’électrification partielle de la ville de Léogâne et la construction d’une ligne de transmission reliant la centrale IPower à la SONAPI, inaugurée par la même occasion. Les travaux ont été réalisés par la firme coréenne KEPCO (Coopération coréenne d’énergie électrique), selon les responsables.

Les personnalités officielles, les représentants de la diplomatie sud-coréenne en Haïti et les élus locaux qui ont participé à la cérémonie d’inauguration dans les jardins de la centrale se sont tous réjouis de cette réalisation. Selon eux, elle est source de développement et de meilleure qualité de vie pour la population léoganaise.  «C’est un pas positif dans la production et la distribution du courant électrique dans la commune. Léogâne sera en partie indépendant du réseau électrique de Port-au-Prince », a affirmé le ministre délégué à la Sécurité énergétique, René Jean Jumeau, conscient que l’accès à l’électricité est un devoir de l’Etat envers les citoyens.

«La disponibilité de l’énergie électrique est reconnue comme un facteur incontournable de  modernité, le progrès social et la prospérité économique de tout pays », a pour sa part déclaré Richard Casimir, secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères. Il a promis que le gouvernement, conformément aux principaux axes de développement adoptés par le président de la République,  dont l’énergie, travaillera à augmenter la production du courant électrique et à améliorer la distribution sur tout le territoire, spécialement en milieu urbain.

M. Santos Alexis, maire de la commune de Léogâne, n’a pas caché sa fierté et sa gratitude envers les initiateurs pour le projet prometteur dont bénéficie la commune qu’il administre. Il a affirmé être convaincu qu’Haïti prend la voie du développement. «L’électricité est synonyme de progrès économiques, de développement et de vie», a-t-il dit. L’ambassadeur de la Corée du Sud en Haïti, Dong-sil Park, a réaffirmé l’engagement de son pays à continuer à soutenir le gouvernement haïtien dans la reconstruction et le développement du pays.

Le directeur de l’ED’H a profité de cette cérémonie inaugurale pour dénoncer les connections illégales et anarchiques qui diminuent les capacités de production de nos systèmes électriques. Garry Valdémar a ainsi appelé la population à payer les factures électriques, principales sources de revenu de l’administration qu’il dirige. Sans préciser les dispositions prises par l’ED’H pour forcer la population à s’acquitter de ses obligations, il a insisté sur le fait que «la production du courant est étroitement liée aux recettes de l’Electricité d’Haïti ».

Nathalie Verné
Credit : Le Nouvelliste

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *