Discours d’inauguration des activités du 50e anniversaire du jeune Orchestre Tropicana d’Haïti à New York

Mr le Représentant du Corps diplomatique haïtien

Madame la Présidente, les Dignitaires de New Jersey et de New York, les membres de la presse parlée écrite et télévisée, Mesdemoiselles, Mesdames et Messieurs

Honneur et respect pour un art révélateur et relatif à des époques précises des sociétés humaines. Cet art, mes chers invites, s’appelle la Musique. La musique n’a pas d’âge. Sinon les siècles passes n’auraient plus leurs musiques à jouer aujourd’hui. La raison qui fait que nous connaissons quelque chose du Moyen –Age, c’est à cause des “Chansons de de gestes”. Chaque époque a sa musique qui distingue une société d’une autre. Dans les années 50, il faut reconnaitre l’importance de la contre-danse dans la musique haïtienne et aussi pour comprendre la confusion des jeunes de telle époque qui vous parlent de Compas direct sans connaitre l’existence de Nemours et de Webert Sicot.

Comme Entreprise, la musique évolue au même rythme que la société humaine. D’Art universel, voici, quand nous voulons fêter l’anniversaire d’un orchestre, il ne faut pas regarder les membres fondateurs qui l’ont débuté, mais plutôt les hommes et les femmes qui ont construit la réussite et le renom de l’Orchestre et qui se sont mises dans son essor avec soin, vœu, volonté de plaire. C’est l’âme constante de l’ensemble

Que connaissons-nous de la gonaivienne de Rosalvo Bobo? Tandis que la société haïtienne s’en était bien imbue. Vers la même époque, quand Haïti adoptait la Dessalinienne comme hymne nationale ‘’Haïti Chérie est devenu hymne Culturel. La musique devient la réflexion indéniable de la société, et donne corps à cette société. Certaines musiques n’ont pas d’âge parce qu’elles deviennent l’identité constante de la société. Les gens s’identifient a certaines musiques qui se transfèrent de générations en générations .Notre rassemblement , ce 29 juillet 2012, veut dire que notre génération inspire notre origine , sociale, nationale ou culturelle Si la musique racine identifie le vaudou ou le rara, la meringue identifie l’urbain et le salon. Il faut comprendre que pour l’haïtien de l’Ouest et du Sud il existe deux orchestres capois : Grand Orchestre Tropicana et le Jeune Orchestre : Orchestre Tropicana d’Haïti, sans qu’ils ne connaissent ou comprennent les péripéties qui ont conduit ces orchestres-là à devenir des porte-paroles de la société capoise. La rencontre du Jour concerne les 49 ans de Tropicana et prélude au 50eme. C’est une grande affaire pour nous les haïtiens et haïtiennes vivant à l’étranger. Notre responsabilité à tous, c’est d’agir en cohérence avec des témoins oculaires et auriculaires de tout le trajet évolutionnaire du Jeune Orchestre Tropicana D’Haïti,

 

En effet, notre vision de projet 50e anniversaire du jeune Orchestre Tropicana d’Haïti, c’est d’arriver à promouvoir autour du thème 50iemement votre, cette nécessite d’unité, ce besoin d’union qui est la condition sine qua non pour un nouveau demarrage.et arriver à célébrer solennellement le cinquantenaire du Jeune Orchestre Tropicana d’Haïti, la fusée d’Or internationale.

Arriver à réunir un représentant de l’église protestante et de l’église Catholique autour du thème 50iemement votre pour diriger la partie spirituelle de notre programme et bénir notre projet ,c’est déjà un très bon départ.

Pourquoi devons- nous célébrer grandiosement le cinquantenaire du jeune Orchestre Tropicana d’Haïti.?

Apres avoir réalisé l’épopée de 1804 et fait trembler le pont de Brooklyn le 20 avril 1990, pour défendre notre prestige et sauvegarder notre dignité de peuple, le peuple haïtien cette fois, va prouver au peuple du monde entier qu’il sait aussi comment apprécier les valeurs de son pays. Il va se rassembler autour des comités du 50e en Haïti et a l’étranger pour marquer de façon très spéciale cet évènement historique en rendant un hommage émérite au jeune Orchestre Tropicana d’Haïti pour sa contribution dans la musique, la culture et la société haïtienne.

Tropicana a été l’unique cellule démocratique existant dans le pays au cours des années 60  .Les Règlements internes ont été de vrais préceptes démocratiques. Et c’est en appliquant les règles du jeu démocratiques que TROPIC a su acquérir l’esprit de discipline, de patience de tolérance et du respect de la personne humaine qui explique son succès et sa stabilité d’aujourd’hui. Tropicana doit rester fige sur cette fondation démocratique pour assurer sa pérennité.

Patrimoine national, reconnu d’utilité publique, Tropicana est déterminé à accompagner le peuple haïtien dans tous ses projets pour la construction d’une nouvelle Haïti. “Ayti Dabo “dit-il dans son meringue carnavalesque du 2012. A travers la fondation-Tropic, il a déjà touché la plaie qui ronge notre système éducatif et écologique et est prêt à travailler sans relâche avec d’autres associations socio-professionnelles et encourage la création d’autres fondations ou groupements qui veulent s’engager dans la bataille du sauvetage de la nation haïtienne. Et, dans le cadre de la célébration du cinquantenaire du jeune Orchestre Tropicana d’Haïti, Fonda-Tropic dans un commun accord avec le Département de la santé publique offrira des consultations médicales à la communauté haïtienne surtout dans les zones défavorisées du pays .Tropicana rêvait et rêve encore d’une Haïti régénérée et prospère. Tropicana symbolise la fierté du peuple haïtien et la dignité même de la personne humaine. Supporter Le jeune Orchestre Tropicana d’Haïti, c’est supporter une noble cause, c’est supporter la nation haïtienne toute entière

Tropicana est le modèle, la référence, le sérum, le médicament du peuple haïtien dans les moments cruciaux ou difficiles .N’était-ce pas Tropicana il y aurait pu avoir déjà un éclatement social en Haïti Tropicana constitue une source d’inspiration positive et inépuisable pour le peuple haïtien. Tropicana a été la boussole du peuple haïtien pendant les 49 dernières années et il la sera pendant les 51 ans à venir. 15 Aout 1963——15 Aout 2013 50 ans de lutte, de progrès et du succès continu. L’histoire du jeune Orchestre Tropicana est comparable à l’histoire du Président Obama, le premier Président noir des Etats-Unis d’Amérique, Elle est aussi comparable à l’histoire de Mr Boehner, fils d’un forgeron, porte-parole de la chambre des Représentants des Etats unis et tant d’autres célébrités qui ont connu un succès sans précèdent. Non seulement son histoire, mais aussi sa musique s’imprègne d’une mélodie bien travaillée, d’un rythme envoutant qui vous transporte au 7eme ciel et des messages inspirant le peuple haïtien qui souffre encore aujourd’hui mais nourrissant l’espoir d’un lendemain meilleur.

Connu un début très difficile, Tropicana a été méprisé, humilie, discriminé, ridiculisé, surnommé trois (3) pieds canard, triple à canard, dyaz ki pa sou moun, les soirées soldées par un échec sont parfois transformées en séance de travail visant à adopter un nouvelle stratégie de résistence.Les musiciens après chaque performance n’ont reçu qu’un salaire de 25 ou 50 cents pas plus. Mais au lieu de se laisser emporter par le découragement, ces musiciens ont refusé de capituler et se sont comportés comme de véritables visionnaires en disant anyen pata ; Et le message continue a travers le temps : Fok sa chanje, espoir fè viv, pran pasyans,  konsey,  le soleil brille toujours après la pluie, persévérance se kle suksè,  kembe diyite nou,  ann lute pou-n rive,pou ki sa , nou tout se frè , tolérance , réconciliation, bouske lavi ,veye priye, lanmou bèl,  pran sans nou,   aprann reflechi , vanité, défi pour l’humanité,  la liste est très longue, et nous pouvons continuer jusqu’à l’infini

Tropicana a su contourner tous les obstacles, déjouer et défier tous les pronostics pour se hisser aujourd’hui au sommet de la hiérarchie musicale haïtienne. C’est ce genre d’histoire que vous devez raconter à vos progénitures si vous voulez leur assurer un avenir meilleur.et nous aurons une meilleure image du monde entier quand les peuples de 5 continents s’informent de l’histoire de Tropicana écoutent sa musique et apprennent les messages qui en découlent L’histoire du jeune Orchestre Tropicana dépasse déjà nos lignes frontalières; elle traversera des océans et ouvrira de nouveaux horizons a d’autres peuples qui souffrent comme nous autres recherchant de l’alternative. Voilà pourquoi le grand Orchestre Tropicana a en perspectives de faire un tour en Amérique du Sud , en Asie et en Afrique dans un proche futur, pour apporter les messages de paix ,d’amour de compassion, de courage et d’espoir.

C’est cette forme de résistance , ce modèle de comportement, cette vision , cette positivité que le peuple haïtien hérita de Tropicana qui explique son attachement et qui justifie la vraie raison quelle que soit votre appartenance religieuse politique ou a d’autres groupements musicaux ,pour célébrer grandiosement le cinquantenaire du jeune Orchestre Tropicana D’Haïti.======== nou tout kap soufri jodia pran Tropic pou exemple lot dyaz ki en difficulté pa dekouraje pran Tropic pou exemple tout moun la vi-a ap malmennen Abraham gen pou di yon jou c’est assez espwa fe viv—.ti moun lekol kap drop out pas dekouraje perseverans se kle sukse . Tropicana –se serum, se medikaman, se boussole tout pèp ayisyen————–Haïti pou Tropicana, Tropicana pou Haïti.

Enfin, le comité de 50e au niveau de la diaspora assumera la responsabilité de rassembler la grande famille de Tropic: Musiciens fanatiques , supporteurs, et sympathisants qui ont apporté leur contribution pour faire de Tropicana ce qu’il est aujourd’hui , pour d’abord rendre un hommage posthume, le samedi 30 Mars 2013 à Brooklyn a Claudin Toussaint le grand père de Tropicana, Bazil Cobty , le père , Charlemagne Pierre Noel , le cerveau , Lavanture Jean, Ti Codo, Guiyard, Raymondson, Harry JeanFrancois,Chenet Mondesir, ti Jean Claude, Jacques Athur,Wilfrid tambourineur, Jeanny Durand., Walter Guerrier,Louis Antoine Trois Mystères, Jackie Antoine, Stephen Alexis, Hector Emmanuel , Christian Fabien et aussi pour rendre un hommage émérite aux survivants :anciens et nouveaux musiciens , a l’actuel comite de gestion du jeune Orchestre Tropicana d’Haïti et certains personnalités telles que la famille Turenne qui a abrite Tropicana chez elle pendant 20 ans., a Maitre Homère Fontaine, le stratégiste , à Sonson Florentin , Ulrick Pierre miroir des Copins ,a Dr Salnave Abellard , Dr Yves Jean Bart , le banquier Luckner jean , Mr Adrien Michel , Mr Volvick Jasmin et au Politologue Arios Denis et son office qui ont aidé Tropicana dans le domaine d’immigration pendant plus de 15 ans..

50ement votre, c’est votre fête, c’est la fête de tous les Haïtiens.

C ‘est en ces termes que je vous salue et je vous invite à participer aux différentes activités qui vont marquer le cinquantenaire du jeune Orchestre Tropicana d’Haïti.

Que Dieu vous bénisse, bénisse le jeune Orchestre Tropicana d’Haïti et la nation haïtienne toute entière. Merci

Agronome Louis Jean Fabien

Président du comité 50e de New York

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *