Les handicapés ont suscité l’admiration du public aux défilés carnavalesques

Pendant les trois jours du carnaval des Fleurs, les handicapés ont retenu l’attention du public. Parmi eux  se distinguaient des acrobates et des danseurs. Ils étaient plus d’une centaine venus de plusieurs associations, notamment du Centre haïtien pour l’épanouissement des sourds-muets (Chesm) et  de l’Organisation de la défense des droits des sourds-muets (Oddsm).

Au nombre des handicapés, des culs-de-jatte munis ou privés de prothèses, des unijambistes, des jeunes assis sur des fauteuils roulants. Ils se sont fait remarquer en exécutant des danses, la gymnastique  acrobatique qui soulevaient l’admiration du public.

Interviewé par le journal, Jarline Israël – une handicapée motrice- a,  comme toutes les actrices dignes de ce nom, séduit des milliers de carnavaliers. Ses gestes tendres, son élégance, son sourire ont mis en valeur son talent.

« Notre présence aux festivités carnavalesques est  une porte qui s’ouvre aux personnes handicapées parce que nous sommes des êtres à part entière. Comme toute personne de la société en a le droit, participer à cette manifestation populaire est une manière pour nous de jouir pleinement de notre droit aux loisirs», explique-t-elle avec fierté.

Représentant du Centre haïtien  pour l’épanouissement des sourds-muets (Chesm),  Johnny Bredy  s’est félicité du spectacle offert par les acteurs du centre lequel est une organisation qui apporte son soutien aux sourds-muets.  « Les personnes handicapées ont fait un véritable show tout au long des défilés, tels que des jeux d’animation, des courses, des jeux de ballon et des exhibitions. La prestation des personnes à besoins spéciaux au jeu de ballon a été particulièrement appréciée par les milliers de fêtards », dit-il, ajoutant qu’avec la qualité de leurs performances, les personnes handicapées auront leur place dans toutes les activités socioculturelles et sportives  qui se dérouleront en Haïti.

Pour sa part, le secrétaire d’Etat à l’Intégration des personnes handicapées, Gérald Oriol Jr a souligné que l’objectif du Bureau de  la secrétairerie d’Etat était de profiter une fois de plus de ce grand rassemblement populaire pour mieux sensibiliser la population à l’intégration des personnes handicapées  dans la vie de tous les jours. Selon lui  « Le carnaval est une grande fête à laquelle participent les jeunes, les personnes âgées, bref, tout le monde. Dans un contexte d’intégration, il était important que les personnes handicapées soient aussi présentes. »

A leur manière, les handicapés ont donné le meilleur d’eux-mêmes à cette grande manifestation populaire. Les visages peints, les costumes aux couleurs de la fête, ils se sont défoulés comme tout le monde dans cette marée humaine qui déferlait sur le parcours du carnaval.

Amos Cincir mcincir@lenouvelliste.com
Credit: le Nouvelliste

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *