Lamothe, convoqué par la Chambre basse

Le Premier ministre Laurent Salvador Lamothe est attendu à la Chambre des députés le vendredi 10 août 2012. Le chef du gouvernement  devra s’expliquer sur le surprenant replâtrage ministériel et le report de la réouverture des classes.

« Les députés signataires de la présente vous adressent leurs compliments et vous demandent de bien vouloir convoquer le Premier ministre, monsieur Laurent Salvador Lamothe, à la Chambre des députés le vendredi  10 août 2012, à 11 heures a.m. sur la décision de remanier le cabinet ministériel et le report de la rentrée des classes au 1er octobre 2012 », lit-on dans une lettre adressée au président du Bureau de la Chambre basse, le député Levaillant Louis-Jeune. Les députés Sorel Jacinthe, Eloune Doréus, Acklush Louis-Jeune, Francenet Dénius, Vikens Dérilus, Patrick Joseph, Francois Sanozier, Jean-Ronald Oscar, Gluck Théophile, Dupner Clément et Pierrogène Davilmar sont les principaux signataires de la lettre. Une démarche appuyée par bon nombre de parlementaires.

Les députés se disent offusqués du fait que le pouvoir législatif n’a jusqu’ici pas été informé de manière officielle du remaniement ministériel.  «  Comme tout le monde, c’est par le biais de la presse que nous avons appris la nouvelle », a indiqué le député Patrick Joseph. Toutefois le représentant de la circonscription de Saint-Michel de l’Attalaye/ Marmelade à la Chambre basse croit qu’il est de la prérogative du Premier ministre de changer les membres de son gouvernement.

N’ayant pas signé la lettre relative à la convocation, le député Abel Descollines déplore le manque d’élégance du gouvernement dans cette affaire. Il faut, dit-il, que le chef du gouvernement donne des explications aux députés. Car, poursuit-il, le gouvernement est l’émanation du Parlement.

Le président de la Chambre des députés en a déjà informé M.Lamothe.  Monsieur le Premier ministre, peut-on lire dans une correspondance datée du 8 août portant la signature du député Levaillant Louis-Jeune, le Bureau de la Chambre des députés vous présente ses compliments et s’empresse de vous transmettre la décision prise par un groupe de députés de vous convoquer en séance publique de questionnement[…].

Yvince HILAIRE
Credit; Le Nouvelliste

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *