Le CSPJ amputé d’un de ses membres

Pour manifester son désaccord avec les agissements du président du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, Me Néhémie Joseph s’est retiré, jeudi, du CSPJ. D’autres membres du pouvoir judiciaire seraient sur le point d’emboîter le pas à Me Joseph, a appris Le Nouvelliste.

Il représentait la Fédération des barreaux haïtiens (FBH) au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ). Constatant que le président du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire a maintenu sa position sur le choix des trois noms envoyés à l’exécutif pour représenter le CSPJ au Conseil électoral permanent, la FBH a décidé de rappeler son représentant. Désormais, Me Néhémie Joseph est considéré comme un ancien membre du pouvoir judiciaire. Ce qui voudrait dire que le CSPJ est réduit à huit membres.

« Je me courbe à la lettre à la décision de la Fédération des barreaux haïtiens (FBH) de me rappeler du pouvoir judiciaire », a déclaré Me Néhémie Joseph, jusque-là porte-parole du CSPJ, soulignant qu’il attend d’autres consignes de la FBH.

Le président de la FBH, tout en confirmant le retrait de son représentant du CSPJ, tient pour responsable le chef de l’Etat dans tout ce qui se passe au au niveau du pouvoir judiciaire. Selon Me Carlos Hercule, de par son comportement, Me Anel Alexis Joseph sera toujours considéré comme dépendant de l’exécutif. « Il ne sera pas traité d’égal à égal », a-t-il dit.

Malgré le revirement de Me Antoine Norgaisse qui a conforté le clan de Me Anel Alexis Joseph en le rendant majoritaire au pouvoir judiciaire, Me Carlos Hercule continue de croire que le vote du 24 juillet dernier a été fait en violation de l’article de la loi portant création du CSPJ. La FBH continue de réclamer la reprise du vote boycotté le 24 juillet dernier.

Dans une correspondance adressée aux quatre membres contestant le choix des trois noms envoyés au palais national, Me Anel Alexis Joseph, président du CSPJ, a clairement indiqué qu’il ne va pas rétracter son choix qui, selon lui, est aussi celui de trois autres membres du CSPJ.

Le Nouvelliste a appris que d’autres secteurs représentés au CSPJ seraient sur le point de rappeler leur membre comme l’a déjà fait la Fédération des barreaux haïtiens.

Pour le moment, Me Anel Alexis Joseph se conforte avec une majorité de cinq membres Il s’agit de Me Thiers Malette, Me Jean Alix Civil, Jean Etienne Mercier, Me Anel Alexis Joseph et Me Antoine Norgaisse qui, avant était dans le camp des protestataires au CSPJ, ce qui lui permet de diriger même avec un éventuel retrait des quatre membres protestataires.

Robenson Geffrard
 Credit: Le Nouvelliste

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *