Visite de Pamela White dans le Nord

La nouvelle ambassadrice des Etats-Unis en Haïti, Mme Pamela White, a mis un terme, ce vendredi, à une visite de 48 heures dans la région septentrionale du pays.

 Au cours d’une conférence de presse qui s’est tenue ce vendredi à Fort-Liberté, Mme White a plaidé en faveur de la mise en place du Conseil électoral permanent devant organiser les prochaines élections.

  Arrivée mercredi dans la métropole du Nord, Mme White a eu des rencontres avec le maire de la ville, Wilborde Béon, pour parler de partenariat et de développement.

Le président de la commission communale intérimaire du Cap-Haïtien en a profité pour faire un bref exposé de la ville et des difficultés auxquelles la cité christophienne fait face.

La diplomate s’est ensuite rendue aux locaux du Centre de santé de la Fossette où elle a été chaleureusement accueillie, quelque temps avant de visiter les locaux du principal centre hospitalier du département, l’hôpital universitaire Justinien.

Dans une brève déclaration à la presse au centre de santé de la Fossette, Mme White a fait savoir que les Etats Unis vont continuer à aider les Haïtiens, notamment dans le domaine sanitaire.

« Je serai la meilleure amie dans le domaine de la santé qu’Haïti n’ait jamais connue », a promis Mme Pamela White.

Au centre de santé de la Fossette, la diplomate s’est brièvement entretenue avec des mères venues vacciner leurs enfants et des femmes enceintes recevant des soins financés par l’Agence américaine pour le développement international, (USAID).

A l’hôpital Justinien, Mme White a visité un programme financé par le Pepfar, supportant les personnes vivant avec le VIH-Sida.

La diplomate américaine s’est rendue à Bas de l’Acul pour visiter un champ de plantation de cacao et parler de succès et de dépendance aux agriculteurs.

Côté sécurité, la diplomate américaine a rencontré le directeur départemental de la police nationale, Carl-Henry Boucher; à cette occasion la question du renforcement de la capacité de la police nationale à assurer la sécurité des Haïtiens a été débattue.

La diplomate a terminé sa première journée par une rencontre avec le secteur des affaires à la Chambre de commerce, d’industrie et des professions du Nord (CCIPN).

Dans le Nord-Est, la diplomate américaine a visité le parc industriel de Caracol, la centrale électrique qui lui est annexée et le village Caracol en construction avant de participer à la cérémonie de collation de diplômes  de quelque 240 jeunes couturiers sur le cumpus de l’université Henry Christophe à Limonade.

115 de ces diplômés en couture industrielle sont déjà embauchés par la firme coréenne SAE , opérant à Caracol.

Gérard Maxineau gedemax@yahoo.fr Twitter : @gedemax

Credit: Le Nouvelliste

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *