Andrésol s’en va, Aurélus investi

Moins d’une semaine après sa nomination au poste de directeur général de la Police nationale d’Haïti (PNH), le commissaire divisionnaire Gotson Aurélus a été investi officiellement dans ses fonctions le lundi 20 août 2012.

Loin des magnétophones et des caméras de journalistes, le nouveau directeur général de la Police nationale d’Haïti a été investi dans ses fonctions le lundi 12 août 2012. La cérémonie de passation des pouvoirs s’est déroulée sans fanfare ni tambour en présence des membres du haut état-major de la PNH dans les locaux abritant la DGPNH.
« Révision du nombre d’heures de travail – avantages sociaux pour les policiers – amélioration des conditions de vie – rénovation des infrastructures policières sont, entre autres, les grands objectifs définis par le nouveau directeur général de la PNH. « J’ai fait le tour du pays et je connais bien les frustrations des policiers », a déclaré Gotson Aurélus. Les 12 heures de travail exigées sont parmi les sources de démotivation au sein de l’institution, et déjà, il promet de s’asseoir avec le haut état-major de la PNH pour alléger l’horaire de travail des policiers.
« Les policiers se sentent négligés. Moi, je compte reprendre le dialogue avec les bases de la police », a confié Gotson Aurélus. Il a par ailleurs invité les policiers à faire preuve de discipline car, selon lui, le respect des règles  de déontologie et d’éthique est essentiel pour la bonne image de l’institution. Ainsi, il a souhaité renforcer l’inspectorat général, qui doit jouer son rôle de surveillant pour la bonne conduite des policiers. Le nouveau patron de la police nationale se dit conscient de la situation de l’institution et croit que son arrivée va tout changer.
Conscient des défis qui l’attendent, Godson Aurelus sollicite la collaboration de tous les maillons de la chaîne policière. « La tâche est rude et difficile, mais elle n’est pas non plus au-dessus de mes capacités. Je compte faire régner l’ordre et la discipline au sein de l’institution », a déclaré le nouveau directeur général, qui profite de l’occasion pour rassurer la population sur la situation sécuritaire dans le pays, laquelle devrait être meilleure dans les jours à venir. Toutefois, M. Aurélus dit attendre l’aval du Sénat de la République pour se mettre totalement au travail.
Avant d’être nommé directeur général de l’institution policière, le commissaire Orélus occupait le poste de directeur de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ)  après avoir occupé le poste de directeur départemental de la police du Sud-Est. Il est pour l’instant le nouveau commandant de la police en attendant la ratification de son choix par le Sénat de la République.
 

Hansy MARS hansymars@lenouvelliste.com

Credit: Le Nouvelliste

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *