Le chancelier Casimir reçoit le corps diplomatique.

Quelques heures après son installation, le ministre des Affaires étrangères, Pierre Richard Casimir, a reçu à Port-au-Prince les membres du corps diplomatique, les consuls honoraires ainsi que les représentants des organisations internationales oeuvrant en Haïti et les consuls honoraires.

La rencontre, qui a eu lieu à l’hôtel Karibe (Pétion-Ville), ayant duré un peu plus d’une heure et demie, s’est voulue un compte rendu des activités et des préoccupations du corps diplomatique, des représentants des organisations internationales oeuvrant en Haïti et des consuls honoraires.

Interrogé à la fin de la rencontre, le chancelier a révélé  qu’un certain nombre de points sur la coopération entre la chancellerie  et le corps diplomatique ont été abordés. Il a fait remarquer que ces échanges avaient pour objectif de faire en sorte qu’Haïti renoue davantage avec les bonnes traditions diplomatiques.

«  Aujourd’hui, c’est une  nouvelle page qui s’ouvre  pour le pays. Je compte mettre mes expériences et ma connaissance au service de la diplomatie haïtienne. Car la tradition veut que lorsqu’on prend fonction comme ministre des Affaires étrangères que l’on reçoive les diplomates accrédités en Haïti. C’est un moyen pour commencer à travailler avec les membres du corps diplomatique dans les meilleurs délais, afin de renforcer les relations entre Haïti et ses amis de la communauté internationale», a précisé le chef de la diplomatie haïtienne, soulignant qu’il exerce depuis 8 ans dans le milieu diplomatique.

Le titulaire des Affaires étrangères a fait part de sa nouvelle vision de la diplomatie, laquelle doit servir de tremplin à la diplomatie d’affaires prônée par son prédécesseur, Laurent Salvador Lamothe. «  C’est tout un défi de succéder à une personnalité de la dimension de Laurent Salvador Lamothe, mais je vais faire de mon possible et même l’impossible pour au moins essayer de continuer dans la voie qu’il a tracée. Les stratégies sont connues puisque j’ai eu le privilège d’avoir travaillé à ses côtés comme secrétaire d’État et je vais continuer sur la même lancée », a-t-il poursuivi, en présence des ambassadeurs Pamela White, des États-Unis ; Henri-Paul Normandin, du Canada ; Bernard Bang Zhy Liu, de Taïwan; Kentaro Minami, du Japon; Luis Manuel López Moreno, du Mexique; Klaus Peter Schnick, de l’Allemagne; les consuls honoraires Marie Josée François, du Mali ; Gilbert Fouchard, de la Suède; Robin Padberg, des pays-Bas; Martha Gracia, représentante de l’ambassadeur cubain, et la consule générale de la République de Côte d’Ivoire en Haïti, Martha Préval Israël,  doyenne du corps consulaire, pour ne citer que ceux-là..

M. Casimir, qui a promis de travailler en étroite collaboration avec les membres du corps diplomatique afin d’avancer dans l’édifice de la reconstruction d’Haïti, s’est  réjoui de la bonne santé des relations entre Haïti et ses partenaires de la communauté internationale.

Le Nonce apostolique, Mgr Bernadito Auza-doyen du corps diplomatique en Haïti, qui a participé à la réunion, a expliqué que cette rencontre a permis de faire le point sur la situation sociopolitique haïtienne et sur l’état des relations diplomatiques entre les pays représentés et le gouvernement haïtien. Il  en a profité pour remercier et confirmer une fois de plus la bonne disposition de la communauté internationale à continuer à travailler avec le gouvernement actuel pour offrir au peuple haïtien un lendemain meilleur.

 

Amos Cincir mcincir@lenouvelliste.com Dominique Domerçant succes33@yahoo.fr
Credit : Le Nouvelliste

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *