Vidéo- Samuel Lee Jackson secoue les électeurs américains

Fidèle soutien de Barack Obama, Samuel L. Jackson scande «Wake the fuck up!», littéralement «Bougez-vous les fesses» pour rester poli, aux Américains pour qu’ils se déplacent aux urnes le 6 novembre prochain et fassent réélire le président sortant.

L’acteur fétiche de Quentin Tarantino Samuel L. Jackson, a bien compris que le deuxième adversaire de Barack Obama, après Mitt Romney, le candidat Républicain, sera le taux d’abstention, important, qui sévit depuis longtemps aux Etats-Unis. Pour rappel, seulement 60,8% des électeurs potentiels s’étaient déplacés jusqu’aux urnes aux élections présidentielles de 2008. Le bad boy du grand écran a donc décidé d’employer les grands moyens et vient de publier sur la toile une vidéo de plus de 3 minutes dans laquelle il incite tous les électeurs à se bouger le 6 novembre pour ne pas laisser Mitt Romney l’emporter.


 

Dans la vidéo mise en scène dans un esprit conte de fées, l’acteur vient au secours de Little Suzy, une petite fille qui, effrayée à l’idée que Mitt Romney l’emporte aux élections présidentielles, ne parvient pas à trouver le sommeil. Tour à tour, elle vient trouver ses parents, ses frère et sœur et ses grand-parents pour tenter de les convaincre de s’intéresser à la campagne présidentielle. Peine perdue: face à ses parents fatigués et avachis sur le canapé devant la télévision, son frère et sa sœur qui ont tous les deux mieux à faire, et ses grand-parents sur le point de s’octroyer un bon moment, elle n’obtient aucun réconfort.


 

«Wake the fuck up!», martèle alors énergiquement Samuel L. Jackson, bien décidé à motiver tous les membres de la famille, sans exception. «Désolé, mes amis, mais on n’a pas le temps de s’endormir/ Un millionnaire intouchable vient de déclarer la guerre. (…) Sur l’école, l’environnement, les syndicats, un salaire équitable, on se retrouvera tout seul si Romney réussit, et il est contre la protection sociale: si vous tombez, pas de chance. Donc je vous conseille vivement de vous bouger les fesses», adjoint-il aux parents, son béret habituel collé au front. «Ecoute ta petite sœur, bouge-toi les fesses!» puis, aux grand-parents: «Non, ça ne peut pas attendre! Vous êtes concernés. Romney et Ryan (son colistier) vous sucreront Medicare!» (programme de couverture maladie incluant les plus âgés).


 

Alors, que faire pour calmer enfin la colère de Samuel L. Jackson? «Mais p….., dites non!», s’exclame l’acteur, effaré par tant de désintérêt et de nonchalance, en fin de vidéo. Et il ne semble plus vraiment loin d’aller réveiller un à un tous ses compatriotes dans la rue, s’il le faut… Amis américains, vous voilà prévenus.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *