Un accord entre l’exécutif et le législatif est imminent selon Desras Simon Dieuseul

Le président du Sénat, Desras Simon Dieuseul, est optimiste en ce qui concerne l’issue des négociations entre les pouvoirs exécutif et législatif. Les négociations visant à résoudre la crise préélectorale doivent se poursuivre dans les prochains jours entre les commissaires du Parlement et de la Présidence.

Le président du grand Corps souhaite qu’un consensus puisse être trouvé avant la fin de cette année. Tenant compte du rapport des représentants du Parlement, le sénateur Desras croit que pour la première fois les deux parties sont proches d’un accord.

Il juge que les membres des deux pouvoirs doivent maintenant faire montre de bonne volonté et de détermination afin de signer le protocole d’accord qui ouvrira la voie à la formation d’un conseil électoral. Les sénateurs affichent une détermination à trouver une entente dans le meilleur délai.

Les commissaires du Parlement n’attendaient que le retour du président Michel Martelly afin de reprendre les négociations. La prochaine rencontre devrait permettre de définir les contours du protocole d’accord, insiste M. Desras qui espère que 2013 soit une année électorale.

Hier le sénateur William Jeanty avait également estimé que des pas importants avaient été franchis dans le cadre des négociations. Il révèle que l’exécutif et le législatif ont convenu que les prochaines élections seront réalisées par un conseil transitoire. Cependant il admet que l’institution électorale prévue par la constitution doit être permanente.

Les négociations qui concernent désormais le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) sont réalisées sous les auspices de Religions pour la Paix.

LLM / radio Métropole Haïti

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *