Des professionnels haïtiens de l’hôtellerie formés à la Barbade

Huit professionnels haïtiens évoluant dans les domaines de la restauration et du tourisme ont suivi en novembre dernier un stage de trois semaines à la Barbade en art culinaire, gestion des aliments et des boissons ainsi qu’en hospitalité et gestion du tourisme. Les participants ont qualifié cette formation « d’opportunité incroyable » pour leur carrière professionnelle.

Nathalie Pierre, Martine Charles, Jean-Will Elizer, France Euphonise Vixamar, Carl Emmanuel Girault, Pascale Marie-Josée Saint-Fleur, Steeve Delva et Ronald Bonne-Année sont les huit professionnels qui ont pris part à un stage de formation pour la période allant du 12 novembre au 30 novembre 2012 à la Barbade. Cette initiative s’inscrivait dans le cadre du soutien en  formation continue de l’Association touristique d’Haïti (ATH) à ses membres, ralliée au Caribbean Developpment Bank (CDB).

Les participants qui ont bénéficié de ce programme sont des employés de cinq hôtels membres de l’ATH :  Karibe, Kinam, le Plaza, Montana et Visa Lodge. Six des participants ont été engagés comme stagiaires au « Crane Residential Resort »  et deux à « Accra Beach Hotel and Sp », des établissements de grand standing à la Barbade où ils ont suivi des séances de formation en « Front Desk Operations » et « Food and Beverage Management ».

D’après la directrice exécutive de l’ATH, Valérie Louis, l’institution qu’elle dirige travaille en étroite collaboration avec la Barbados Hotel and Tourism Association (BHTA) pour le renforcement institutionnel de l’ATH en vue de l’élaboration d’un plan d’action. Ce plan vise à améliorer et à fournir de nouveaux services aux membres tout en mettant en œuvre des projets et des activités pour le développement du secteur touristique en général et de l’Association touristique en particulier.

Dans une note rendue publique,  madame Louis a fait remarquer que  cette initiative représente l’une des activités organisées par l’ATH dans le cadre du développement des ressources humaines. Et cela, en vue de répondre aux besoins de ses membres dans divers domaines comme la promotion, l’administration, les différents services techniques pouvant améliorer la structure de leurs entreprises et la qualité des services offerts aux clients.

Amos Cincir mcincir@lenouvelliste.com
Fondée en 1951 par des opérateurs touristiques et reconnue d’utilité publique en 1956 (Moniteur No 62 du 16 juin 1956), l’Association Touristique d’Haïti (ATH) est une organisation nationale à but non lucratif. Sa mission est promouvoir les différentes activités de l’industrie touristique et à ce titre, elle représente, protège, encadre, forme et informe ses membres de manière à leur permettre de s’adapter aux nouvelles réalités et d’améliorer les performances de leurs entreprises. Aujourd’hui, elle regroupe plusieurs dizaines d’adhérents opérant dans les secteurs suivants : l’hôtellerie, la restauration, les galeries d’art et artisanat, les lignes aériennes, les agences de voyages, les agences de réception, les voyagistes, le transport terrestre, les attractions, etc. Elle compte aussi de nombreux membres affiliés appartenant à divers secteurs d’activités fournissant des produits et services aux membres.
Créée en 1969 à la Jamaïque, la CDB a pour mission de contribuer au développement harmonieux et à la croissance économique des pays de la région Caraïbe en donnant priorité aux besoins des membres les moins développés. Depuis le 24 janvier 2007, Haïti est l’unique pays francophone sur 27 pays à être membre de la Banque caribéenne de développement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *