Me Josué Pierre-Louis frappé d’interdiction de départ

« Me Josué Pierre-Louis est effectivement sous le coup d’une mesure d’interdiction de départ », a confirmé en « off » une source judiciaire généralement bien informée, le lundi 17 décembre 2012.

« Cela a été indirectement porté à ma connaissance », a confié Me Fritzo Canton, l’un des avocats de Josué Pierre-Louis. Sans dramatiser, Me Canton a souligné « qu’il entre dans la compétence du magistrat instructeur de prendre toutes les dispositions que requiert la manifestation de la vérité ».

Me Canton, du même souffle, a appelé le juge d’instruction « à ordonner à Marie-Danielle Bernardin de revenir au pays dans l’immédiat pour être confrontée à l’ensemble des faits ». Le juge d’instruction, a révélé Me Canton, dispose de photos témoignant de l’existence de relations très intimes entre Me Josué Pierre-Louis et Marie-Danielle Bernardin.

Selon Fritzo Canton, Marie Danielle Bernardin « s’est sauvée pour échapper à la justice ». L’avocat a aussi indiqué que l’ambassadeur de France, Didier Lebret,  « pénétré de la connaissance des faits, a présenté ses excuses à Me Pierre-Louis » après l’avoir appelé à la démission.

« Les avocats de Me Josué Pierre-Louis ont choisi le mensonge comme stratégie de combat, oubliant que celui-ci a ses limites », a réagi Me André Michel, avocat de Marie-Danielle Bernardin qui a accusé Me Josué Pierre-Louis, président du CEP, de viol. « Elle revient dans le pays à la fin de cette semaine ou au plus tard au début de la semaine prochaine pour continuer le combat », a indiqué Me André Michel qui confirme « la communication par acte d’huissier d’une sommation à Me Josué Pierre-Louis pour qu’il présente toutes les photos en sa possession prouvant une relation intime avec Marie-Danielle Bernardin ».  « Ma cliente persiste et signe qu’elle a été violée par Me Josué Pierre-Louis », a insisté l’avocat.

Entre-temps, l’instruction se poursuit. Mardi, selon des sources judiciaires, M Evans Paul est attendu au cabinet d’instruction afin de donner des informations sur une prétendue réunion organisée à son bureau pour trouver une entente entre des émissaires de Me Josué Pierre-Louis et de Marie-Danielle Bernardin peu avant que les accusations de viol n’éclatent en plein jour. « J’ai entendu la rumeur, mais je n’ai reçu aucune correspondance d’invitation », a confié Evans Paul au journal.

En général, celui qui est sous le coup d’une mesure d’interdiction de départ ne le sait pas. Il n’en prend connaissance que quand il se présente à la frontière ou à l’aéroport.

Roberson Alphonse roberson_alphonse@yahoo.com
Credit: le Nouvelliste

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *