LA DDAO construit un système d’irrigation à Léogâne

Environ 1473 mètres linéaires de canal d’irrigation sont actuellement en construction à Bongnotte, une localité de Léogâne, traversée par la rivière Momance. Ce travail s’est effectué par la Direction départementale agricole Ouest (DDAO) de concert avec le Fonds d’assistance économique et sociale (FAES). Parallèlement, la DDAO a lancé, le jeudi 20 décembre écoulé, la campagne de haricot à Léogâne.

Près de dix millions de gourdes sont allouées à ce travail visant à doter la localité de Bongnotte d’un nouveau système d’irrigation. Ce système de canalisation permettra à une quantité importante d’hectares d’être irriguée par les eaux de  la Rivière Momance.  La firme chargée de l’exécution de ses travaux, AMECO ne dispose que de 135 jours pour l’accomplir. En fait, ce travail s’inscrit dans le cadre des travaux prévus par le gouvernement durant la période de l’état d’urgence. A la tête d’une délégation, le secrétaire d’Etat à la Relance agricole, Joseph Vernet a effectué, jeudi, une visite de quelques heures à Bongnotte afin de vérifier l’état d’avancement des travaux. « Je constate que les travaux se réalisent selon les instructions du gouvernement. L’administration Martelly-Lamothe a voulu que les travaux s’inscrivent dans la durabilité dans l’urgence. Pendant que nous poursuivons des objectifs telles la: création d’emplois et la réhabilitation des systèmes d’irrigation, nous visons en même temps l’augmentation de la production agricole. Il y a aussi la question de parité au niveau des sexes qui est prise en compte. Ces travaux s’inscrivent aussi dans le cadre de la relance agricole que le gouvernement ne cesse de promouvoir », a indiqué le secrétaire d’Etat à la Relance agricole, Joseph Vernet annonçant que le gouvernement entend réaliser d’autres travaux au niveau des bassins versants et les sous bassins versants qui surplombent ce système.

 Cette promesse faite par le secrétaire d’Etat va répondre aux exigences du système, une fois qu’il se termine. L’un des bassins versants qui va constituer une menace pour ce système en pleine construction dans la localité de Bongnotte est la rivière Momance. Le titulaire de la Direction départementale agricole (DDAO), agronome Arnoux Severin a décrit en quelques mots cette rivière. « C’est l’une des plus grandes rivières du département de l’Ouest avec un bassin-versant mesurant 437 kilomètres carrés et un débit moyen de 5,6 mètres cubes par seconde. C’est un bassin versant très vaste qui provoque souvent des dégâts à cause de sa dégradation. Cependant, cette rivière qui prend naissance au morne des Commissaires du côté de Furcy (Kenscoff) et traversant les communes de carrefour, Gressier et Léogâne a une grande importance au point de vue agricole.  Elle permet aux agriculteurs vivant dans les communes qu’elle traverse de cultiver la canne-à –sucre,  l’ananas, le haricot et d’autres cultures encore », a souligné l’agronome Severin.

L’ingénieur en chef chargé de l’exécution des travaux a promis de respecter le calendrier. Il a précisé que cette canalisation concerne une branche de la rivière Momance, un sous bassin-versant dénommé : « Madan Vègye ». « Nous allons construire 1473 mètres linéaires de canal en maçonnerie. Car, vous savez, l’agriculture, il ne faut pas qu’il y ait de perte d’eau. Nous avons pris des engagements pour remettre les travaux dans 135 jours. Nous sommes sur la bonne voie puisqu’en moins de deux mois, nous avons réalisé environ 800 mètres linéaires de canal », a indiqué l’ingénieur Roger Gérard de la firme AMECO. D’autres précisions ont été apportées par un ingénieur de la DDAO. « Une étude a été réalisée au niveau de la plaine de Léogâne avant d’entamer les travaux. Le canal aura un débit de 0,30 mètres cubes par seconde. Il va desservir plusieurs localités ».

Par ailleurs, la DDAO a lancé la campagne de haricot d’hiver à Léogâne. Dans cette perspective, cette direction du ministère de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural (MARNDR),  a  entrepris des travaux de curage d’un canal afin de permettre à quelque 300 hectares soient arrigués à l’occasion de la campagne. « Environ 150 personnes bénéficient d’un emploi dans le cadre des travaux de curage et 300 autres personnes engagées dans la construction du canal », a déclaré l’agronome Arnoux Severin. Par ailleurs, le directeur départemental agricole de l’Ouest a dressé un bilan succint des travaux réalisés par la DDAO à Léogâne, lors du premier programme d’urgence qu’avait mis sur pied par le gouvernement. « Nous avons dépensé environ 11 millions de gourdes. Plus de soixante mille hommes-jours ont été crées. Nous avons curé 40 000 linéaires de drains et près de 25 000 linéaires de canal d’irrigation. Malheureusement, les récents cyclones qui ont frappé le pays ont détruit  une bonne partie de ses travaux » a déploré le directeur souhaitant que des travaux soient réalisés dans un bref délai pour contenir la rivière Momance.

Gérard Junior Jeanty gjeantyjr@lenouvelliste.com

Credit: Le Nouvelliste

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *