40 bougies pour le MPP

C’est sur le thème « Luttons pour la souveraineté alimentaire» que l’organisation baptisée « Mouvman peyizan papay » (MPP) a démarré, le lundi 18 mars, un congrès organisé dans le cadre de la célébration de son 40e anniversaire. Avec plus de 2 000 délégués en provenance de plusieurs villes du pays, dont des parlementaires et des partenaires étrangers, la première journée s’est déroulée dans une atmosphère chaleureuse. Hommes et femmes, ils n’ont pas caché leur joie d’appartenir à ce mouvement paysan qui représente pour eux une arme pour faire reculer la pauvreté tout en promouvant la réforme agraire intégrale qui est, selon eux, fondamentale. Chavannes Jean-Baptiste, fondateur et porte-parole du MPP, s’est dit heureux de pouvoir mener à bien, malgré les difficultés auxquelles ce mouvement fait face depuis sa fondation,la principale mission du MPP qui est d’impliquer les paysans haïtiens dans le processus de changement. « Les paysans haïtiens sont les artisans de leur destin. Il est grand temps que l’on fasse appel à ces braves femmes et hommes pour mettre le pays sur les rails du développement», a-t-il déclaré sous les applaudissements du public, tout en soulignant la nécessité de prôner l’union et la réforme agraire en vue de parvenir au changement. A cette occasion, un vibrant hommage a été rendu à la mémoire du leader vénézuélien Hugo Chavez en présence du représentant de l’ambassade vénézuélienne en Haïti, José Luis. Les prestations de danses de la troupe « Ibolele » ont égayé le public déjà motivé en la circonstance. Les intervenants haïtiens et étrangers, pour la plupart partenaires, n’ont pas cessé de saluer le dynamisme de M. Chavannes. «40 ans de lutte, mais nous avons la certitude que cela changera un jour, quand on aura accordé aux paysans la chance de se mêler de la partie », a affirmé le président du Sénat, monsieur Dieuseul Simon Desras Le congrès, avec une riche programmation, conférence-débats, séances de formation, sera clôturé le vendredi 22 mars par une grande marche qui mobilisera des milliers de membres et sympathisants du « Mouvman peyisan Papaye à Hinche.

Lord Edwin Byron

Credit: Le Nouvelliste

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *