Une centaine d’individus interpellés, 88 kilos de stupéfiants saisis

La Police nationale d’Haïti (PNH) a présenté, ce mardi, le bilan des opérations de la Direction centrale de la police nationale d’Haïti (DCPJ) allant de janvier à février 2013.

103 personnes interpellées; 2,8 kilos de cocaïne, 85,2 kilos de marijuana et sept armes à feu saisies, sept voitures et deux motocyclettes, confisquées c’est le bilan des opérations menées par la DCPJ, sur le territoire national, durant les mois de janvier et de février 2013, selon le porte-parole adjoint de la Police nationale d’Haïti. D’après M. Desrosiers, les chefs d’accusation retenus contre les personnes interpellées sont, entre autres : association de malfaiteurs, homicide, enlèvement, vol domestique et usage de faux. 80 des inculpés sont déjà déférés par-devant le parquet, a-t-il fait savoir lors d’un point de presse tenu à la DCPJ. Parmi ces individus, la DCPJ a interpellé onze présumés kidnappeurs le 18 janvier dernier. D’après Gary Desrosiers, ces derniers sont impliqués dans l’enlèvement d’une fillette à Mirebalais le 13 janvier 2013. La PNH a également procédé, le 23 janvier écoulé, à l’arrestation d’un évadé de prison, Fanfan Hérold, accusé d’être l’auteur de l’assassinat de deux fillettes âgées respectivement de six mois et de deux ans. Par ailleurs, pour le début du mois de mars, la PNH a déjà procédé à l’arrestation de quatre individus, dont Josué Berteau dit « Dread Mackendy », qui, selon M. Desrosiers, est impliqué dans l’assassinat d’un commerçant à Morne Calvaire et de Pierre Charles Eugène, 47 ans, qui a mis enceinte sa propre fille de 16 ans. D’après les informations fournies par le porte-parole adjoint de la PNH, la population carcérale d’Haïti est s’élève aujoud’hui à 9009 personnes, dont 6 480 de sexe masculin.Seulement 2734 des personnes emprisonnées ont été condamnées, soit 30,34 %. « Conformément à son objectif, la DCPJ continuera de donner la chasse à tous ceux qui empêchent la population de vaquer à ses occupations », a déclaré M. Desrosiers. Toutes les structures de la DCPJ sont mobilisées, assure-t-il, pour faire face aux bandits. Il invite, par ailleurs, la population à continuer à collaborer avec la PNH afin de faciliter la tâche à ses limiers.

Gladimy Ibraïme

Le Nouvelliste

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *