Le Pipo-voyageur, se serait-il finalement posé ?

Ederse « Pipo » Stanis, dernière recrue du groupe Klass connu pour son incapacité à rester au sein d’une formation musicale, est confiant et se veut rassurant. L’artiste se dit aussi satisfait de l’ambiance qui règne dans le groupe depuis qu’il l’a officiellement intégré il y a près de cinq mois. Tout va bien à Klass, assure Pipo. Je m’y sens très à l’aise. Il est vrai que le bien-être d’une personne dépend avant tout d’elle-même, mais quand on travaille en équipe, il est important de se sentir véritablement intégré dans cette équipe. C’est mon cas dans Klass, et tout va pour le mieux. » Le chanteur dit aussi avoir foi en cette nouvelle formation musicale. En effet, bien que jeune, Klass à en son sein des musiciens très expérimentés dont lui, Ederse Stanis, qui, “au fil des djaz”, a dû accumuler bien des expériences. Revenant justement sur son parcours musical plutôt controversé, l’ex chanteur de Nu Look, de Bèljazz, de HangOut, de D’Zine… tente de justifier ses défections et d’expliquer sa réputation de dissident. Commentant l’aventure Bèljazz, groupe qu’il a fondé avec ses propres ressources avec l’aide de quelques amis, Pipo déplore le fait que la perception que le public avait de cette formation musicale était bien éloignée de la réalité. « Je plains ceux qui s’empressent de commenter sans connaître les faits. Moi qui suis dans la cuisine, je sais que le Bèljazz ne drainait pas la foule. Et aussi, je suis en fait la dernière personne à avoir laissé le groupe. Il m’aurait d’ailleurs été difficile de faire autrement après le départ des piliers de cette formation musicale comme Ralph Ménélas », raconte la dernière recrue de Klass, sur un ton pour le moins attendrissant. Pour ce qui est de son passage éclair au sein de Nu Look, l’artiste met le blâme sur un manque de communication ne venant toutefois pas de son côté. A qui la faute, alors ? Fair-play, il dit préférer garder pour lui tout détail pouvant affecter la bande à Arly Larivière. Fort de la maturité et de la sagesse qu’il dit avoir acquis tout au long de ses multiples expériences, le chanteur veut rassurer les fans de Klass. Comme ultime argument, il évoque le contrat discuté avec Richie puis revu par devant les avocats qui les unit au sein de Klass formellement, bien avant leur amitié de longue date. Pipo, l’oiseau voyageur, se serait-il donc finalement posé ?
Daphney Valsaint MALANDRE
Credit: Le Nouvelliste

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *