FOOT et Nous: le bonheur !

Quand une personne est énervée, elle a tendance à dire «foot et moi » la paix ! Quand des filles jouent bien au foot et aiment ça dans une ville où les distractions sont rares, elles ont envie de crier « Foot et nous : le bonheur ». Un oasis au milieu de cette ville construite à même le sable du désert Mauritanien.

Nouakchott, mercredi soir 19h, un mini terrain synthétique portant le nom de « planète foot », un groupe de filles dont le nombre varie au gré des volontés, un ou 2 ballons, quelques chasubles, 500 Ouguiyas par joueuse pour l’utilisation des infrastructures et enfin une très forte dose d’envie de jouer.

J’ai découvert le mouvement au hasard d’une fête de départ au restaurant Bégué d’où l’initiative à pris naissance en 2010. L’ambiance y est sympathique. Je me rappelle encore mon premier jour en juillet dernier, en pleine période de Ramadan[1], prises dans l’élan certaines filles ont joués en Melhfa[2], moi j’ai joué avec le jean’s que je portais et pieds nus. En rentrant chez moi ce soir là, j’avais mal au pied mais j’ai su que j’allais revenir et c’est ce que je fis. Et cette impression d’avoir tout d’un coup trouver le bonheur est partagé par plus d’uns.

Il y a une semaine tout juste, j’ai été élue capitaine du groupe. A la question « pourquoi moi » on m’a dit que je joue bien et je fais plein de belles passes, une sorte de clin d’œil à ma vision du jeu, à mon abnégation à promouvoir le collectif.

C’est l’occasion pour moi de remercier l’équipe pour sa confiance, sa bonne humeur et son engagement bien que j’ai du mal à accepter ce poste. Pas parce que je ne suis pas honorée, au contraire je suis très heureuse. Mais parce que je nous considère toutes comme Co-capitaine.

Au delà de cette marque de confiance, ce qui m’a le plus touché c’est l’humilité de « celle » qui mérite ce rôle plus qu’amplement qui, non seulement, s’est courbée à la volonté du groupe mais surtout s’est levée pour saluer cette reconnaissance. Par ce geste elle donne une preuve supplémentaire de sa grandeur d’âme et montre la profondeur de sa passion pour ce projet.

J’utiliserai, exceptionnellement, la tribune de mon éditorial, pour saluer le travail de cette femme charismatique qui a su faire vivre cette initiative de foot féminin à Nouakchott depuis plus de 3 ans.

Son dévouement, tous les mercredis, à motiver, récupérer, ramener des footeuses pour rendre le jeu agréable pour tous. Son calme dans les moments de tension pour dégonfler des situations qui auraient pu devenir conflictuelles, sa bonne humeur, sa joie de vivre et sa générosité, autant de valeurs partagées le reste de l’équipe. Et ce mixe agréable se reflète dans son jeu et dans les « after foot[3] ».

Pour toute l’énergie que tu dépenses pour faire du foot la distraction incontournable de Nouakchott pour toutes celles qui ont la chance d’y goûter, merci Lalla. Ton application à gérer ce groupe est un exemple pour moi et pour beaucoup d’autres qui se répercute même de nos missions.

Récemment City Mag disait « l’équipe a changé plusieurs fois de visages au gré des arrivées et départs des expatriés notamment ». J’ai envie de saluer ton habileté à recomposer à chaque fois ce groupe pour faire de ce rendez-vous un complément parfait des missions des uns et des autres. Par la confiance qui m’a été accordée et le pouvoir que me confère le rôle de Capitaine, je te déclare leader incontesté et incontestable du groupe.

« Foot et nous », et à tous ceux qui feront un raccourci par planète foot, encore beaucoup de bonheur en continuant à gérer ce mouvement comme tu le fais. A toutes celles qui font vivre le jeu tous les mercredis, « Foot et nous » le bonheur et du plaisir de jouer encore et encore !

 

Mèsi anpil! Merci beaucoup! Thank you very much! Muchas Gracias! Grazie mille!

Choukrane!

 

Fersam Allifleur



[1] Le mois de jeune dans la religion musulmane

[2] Tenue traditionnelle qui consiste en un voile enroulé autour corps et couvrant la tète

[3] Repas commun chez un membre de l’équipe ou au restaurant

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *