Haïti – Carnaval : Horaire des funérailles officielles et nouvelles des blessés

Mercredi Rotchild François Jr, le Porte-parole du Gouvernement a déclaré en conférence de presse que le « le gouvernement va accompagner toutes les personnes qui sont décédés et surtout les familles dans le cadre de cette circonstance. Concernant les funérailles c’est le gouvernement qui va les prendre en charge, nous allons donner un accompagnement aux familles pour qu’elles puissent préparer les funérailles […] Samedi nous allons organiser des funérailles officielles pour les victimes de cet accident qui auront lieu sur le Champ-de-Mars dans le même zone où l’accident s’est produit » Précisant que pour les funérailles qui seront chanté à partir de 9h30 du matin, toutes les personnes doivent être habillées de blanc. Les personnes désireuses de participer à cette cérémonie, sont invitées à venir sur le Champ-de-Mars à partir de 8h00 du matin. Notez que la veillée d’hommage aux victimes, annoncée dans cette conférence de presse, a été annulée quelques heures plus tard. Dans une note en fin d’après-midi, Rotchild François a déclaré « Suite à une rencontre avec les familles des victimes, la veillée prévue pour vendredi 20 février, a été annulée ». Des nouvelles des blessés : Le Dr Claude Suréna de la Croix-Rouge Haïtienne a fait le point sur la situation des 78 blessés « […] la bonne nouvelles, si nous pouvons parler de bonne nouvelle, c’est que parmi toutes les personnes qui étaient à l’hôpital http://www.haitilibre.com/article-13203-haiti-flash-16-morts-78-blesses-le-carnaval-est-annule-deuil-national.html il n’en reste plus que 6 dans les différentes institutions hospitalières, dans un état stable, personne n’est dans une situation de gravité […] ils continuent à recevoir des soins […] nous espérons que dans 2-3 jours ils sortent de l’hôpital. Concernant le chanteur de Barikad Crew, en principe il est sensé quitté l’hôpital aujourd’hui d’après ses médecins, avec lesquels j’ai parlé ce matin. Sa situation est relativement stable, ils vont faire une dernière évaluation, s’il ne quitte pas aujourd’hui, il est supposé quitter au plus tard demain [jeudi] ». Le Dr Suréna a rappelé que la plupart des blessés étaient des personnes qui avaient subit des malaises ou qui sont tombé, ou qui ont eut des troubles liés à la situation de panique et que ces personnes continuaient à être accompagné. Mesures d’accompagnement : Ariel Henry, Ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales a indiqué « […] nous avons prit un certain nombre de mesures, en plus de la prise en charge de l’ensemble des hospitalisés, nous avons décidé que nous allons les accompagner, tant au point de vue des médicaments, des soins à recevoir, que de l’accompagnement de leur famille […] il y a un docteur de la protection civile (DPC) en plus de leur médecin ,qui s’assurera, qu’ils ont tout ce qu’ils ont besoin.[…] Nous avons mis sur pied une cellule d’assistance psychosociale au niveau de la DPC, pour accompagner les parents des victimes, ainsi que les blessés […] »

Haiti Libre 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *