Gary Bodeau : Au-delà des privilèges, le peuple a besoin de son parlement

Written by on July 21, 2018

Dans un texte reproduit ci-dessous par Rezo Nòdwès, le président de la Chambre des Députés, en dépit d’un quorum minimum, Gary Bodeau estime que ses pairs ont poussé à la démission le premier ministre Jack Guy Lafontant, le 14 juillet dernier, lors de la séance d’interpellation en continuité du gouvernement

Samedi 21 juillet 2018 ((rezonodwes.com))– Les événements du début de juillet 2018 ont cristallisé et exprimé une opinion largement défavorable vis-à-vis du Parlement haïtien, et de la Chambre des Députés qui est au devant de la scène particulièrement. Et, ce serait impardonnable de la part des parlementaires d’ignorer cet état de choses, chargé de tous les orages et dangers pour l’institution parlementaire tant dans sa forme physique que dans sa composition humaine.

Pourtant, la Chambre des Députés, à l’écoute attentive des revendications populaires, a réagi favorablement aux aspirations des majorités, en poussant à la démission le Premier Ministre Jack Guy Lafontant effrayé de la sanction négative indubitable qui le menaçait au terme de la séance d’interpellation du samedi 14 juillet 2018. La posture de la Chambre des Députés et cet acte déterminé devraient convaincre les uns et les autres que cette Chambre reste à l’écoute des populations et travaille à la pleine satisfaction de ses besoins.

Il est devenu de plus en plus impérieux de motiver l’opinion publique dans le sens de l’importance d’un Parlement dans la constellation institutionnelle de la démocratie représentative. Il convient tout autant de consolider l’attachement des parlementaires à leur rôle, fonctions et attributions constitutionnels indispensables au bon fonctionnement de tout système démocratique et progressiste.

L’option démocratique du peuple haïtien comporte et exige des divorces obligatoires d’avec certaines pratiques, inscrites dans le génome des révolutionnaires, cacos ou piquets de notre histoire héroïque, toute comme elle impose aux représentants de ce peuple résilient des comportements frisant souvent le sacrifice au bénéfice de l’intérêt général.

Chaque fois que des insatisfactions de tous ordres attisent la colère populaire, le Palais législatif, si on peut appeler de ce nom cet humble bâtiment où logent les parlementaires depuis le séisme de 2010, est menacé de saccage et d’incendie aux motifs de l’inutile du Parlement qui engloutit des sommes immenses pour son fonctionnement et marque un désintérêt trop évident vis-à-vis des problèmes des populations.

Face à une telle situation, en tant que citoyen j’en appelle :

1-Aux parlementaires, surtout aux honorables Députés, pour les sensibiliser à l’accomplissement consciencieux de leur fonction, à la nécessité de leur présence active et agissante aux séances, à la prise en compte permanente des aspirations de leurs mandats

2-Aux organisations populaires, à la classe politique, à la société civile, au peuple haïtien tout entier, pour comprendre qui,dans un régime démocratique, le parlement est indispensable, qu’il a surtout besoin de confiance et de soutien, de respect et d’orientation pour bien remplir sa mission législative et de contrôle de l’action gouvernementale axée sur l’intérêt général, le progrès et le développement .

3-A la force publique, notamment au Commandant en chef de la Police Nationale d’Haïti, pour que soient prises toutes les dispositions nécessaires à la sécurité du bâtiment législatif et des Parlementaires afin que (ceux-ci) puissent en toute confiance et sérénité remplir leur rôle au service du peuple haïtien .

Aujourd’hui, ceux qui nous gouvernent en particulier les décideurs des pouvoirs publics doivent comprendre que le peuple veut des serviteurs non des privilégiés au timon des affaires de l’Etat. Il est évident qu’ils ne peuvent solutionner et trouver les solutions appropriées à tous les maux qui ont gangrené le pays au cours de sa vie de peuple. Cependant, le peuple attend des gestes patriotiques empreints de sincérité et de vérité visant à améliorer ses conditions de vie.

Gary Bodeau 
Député-Citoyen


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


06AM Ibiza

Underground radio

Current track
TITLE
ARTIST

Radio Live

Radio Live