Mario Andrésol satisfait des clarifications de DG Gédéon sur les événements des 6 et 7 juillet

Written by on July 21, 2018

Andrésol accorde une mention A+ à Gédéon pour « ses clarifications sur l’attitude adoptée par la police » lors des événements du week-end du 6 au 8 juillet dernier »

L’ancien chef de la police nationale, Mario Andrésol, a exprimé l’espoir qu’après l’interview accordée par le Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti (PNH) aux journalistes de Scoop FM durant l’émission « Haïti Débat« , tout un chacun arrivera à comprendre clairement les problèmes auxquels fait face l’institution policière.

Ancien candidat à la présidence, Andrésol a aussi invité les dirigeants à prendre note de tout ce qui a été avancé durant cette interview qu’il a affirmé avoir écouté avec grand intérêt.

« Je ne sais pas pour d’autres, moi je me sens édifié. Et comme personnellement j’ai vécu ces types d’événements, je m’attendais effectivement à ce que les politiciens qui nous dirigent, cherchent comme d’habitude, un bouc émissaire, pour masquer leur incompétence« , a déclaré Mario Andrésol, ancien-membre du Groupe G7 qui contestait les élections de 2015.

Pour lui, le travail de la police n’est pas facile dans un pays avec 70% de la population vivant dans une extrême pauvreté, et un pouvoir public n’investissant pas dans le social et où les jeunes, malgré leurs diplômes et aptitudes, ne trouvent pas d’emplois. « Comment la police pourra-t-elle être aussi efficace quand les anciens et actuels dirigeants, n’ont aucun souci d’instaurer des programmes d’amélioration des conditions de vie de la population », s’est encore interrogé Andrésol.

« Malheureusement, la situation ne connaîtra aucune amélioration tant que les autorités refusent de mettre en place de véritables politiques publiques de sécurité pour faire face aux menaces de toutes sortes« , a regretté celui qui s’est également fait connaître dans le monde de la haute-couture.

Il a fustigé les autorités qu’il accuse de ne pas respecter la loi tout en attendant des miracles de la PNH alors qu’elles ne donnent pas les moyens nécessaires pour accomplir professionnellement leur boulot.

« D’un autre coté, des responsabilités doivent être fixées, des sanctions doivent être prises contre tous les policiers qui sont restés passifs pendant les événements du 6 et 7 juillet derniers« , a recommandé Mario Andrésol.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


06AM Ibiza

Underground radio

Current track
TITLE
ARTIST

Radio Live

Radio Live