Chili : Au total 46 000 haitiens ont déjà soumis leurs documents pour « régularisation de leur statut »

Written by on July 22, 2018

Les haitiens se bousculent et attendent des heures en ligne dans le froid, pour régulariser leur statut. Ces dernières semaines, des milliers de compatriotes, des ex-patriés, se sont rassemblés devant le consulat haïtien au Chili, faisant des lignes pendant des heures, le jour et la nuit, pour entamer une procédure administrative leur permettant de régulariser leur statut de résident dans ce pays d’accueil où la plupart ont débarqué en grand nombre en 2017, à la recherche d’un mieux-être. Au consulat, la procédure de retirer un certificat de bonnes et mœurs, est extrêmement lente

Santiago, samedi 21 juillet 2018 ((rezonodwes.com))–Des Consulats, à l’image du pays, ne répondent pas souvent aux urgences des concitoyens à l’étranger qui peinent à retirer un simple passeport.

« J’ai attendu plus de huit heures avant d’arriver à entamer le processus« , a déclaré Samuel Robert, qui a pu finalement, après tout ce temps passé à faire la queue, déposer ses pièces au consulat haïtien à Santiago pour légalisation et authentification.

Robert est arrivé à Santiago par un vol en partance de Port-au-Prince il y a huit mois et, comme beaucoup de ses compatriotes, a passé la nuit en ligne pour obtenir un certificat de « background » [bonne vie et  mœurs] émis par les autorités consulaires haïtiennes en poste au Chili.

À ce jour, plus de 140 000 immigrants se sont inscrits à la première étape du processus, dont 46 000 haïtiens. Ils sont avides de régulariser leur statut en vue également d’appliquer pour faire venir des proches laissés loin derrière vivant dans l’incertitude absolue d’un lendemain meilleur en Haïti.

Cet espoir germait chez les haitiens du Chili, lorsqu’en avril dernier, le gouvernement du président Sebastián Piñera a annoncé un processus de régularisation du statut des migrants visant à « mettre en règle les papiers de tous les étrangers résidant au Chili de manière irrégulière« .

Au cours de la première étape, ils ont seulement besoin de porter leurs documents d’identification, mais c’est au cours de la deuxième étape du processus, qu’ ils doivent présenter un certificat de « bonnes vies et mœurs« , une procédure que les Haïtiens doivent demander auprès du consulat de leur pays et qui est devenue particulièrement et extrêmement lente.

Des nuits froides

Ces derniers jours, en plein cœur de la nuit, un front à basse température est enregistré à Santiago, jusqu’à atteindre zéro degré à certaines occasions.

Cette situation, à proprement parler, est particulièrement diélicate pour les Haïtiens qui attendent à l’extérieur du consulat, car beaucoup sont encore habitués au climat tropical de notre pays où le mercure ne descend que très rarement en-dessous de 15o C.

 


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


06AM Ibiza

Underground radio

Current track
TITLE
ARTIST

Radio Live

Radio Live