La gourde plonge. La saison touristique est hypothéquée. La Banque Centrale s’inquiète et compte sur la générosité de l’international

Written by on July 24, 2018

Port-au-Prince, mardi 24 juillet 2018 ((rezonodwes.com))– Pour les dirigeants de la BRH (Banque de la République d’Haiti), les perspectives économiques pour la fin de l’exercice fiscal 2017- 2018 restent mitigées.

« Compte tenu des troubles socio-politiques survenus au pays, au début du mois de juillet 2018, les résultats relativement positifs enregistrés au niveau de l’activité économique, au cours des six premiers mois de l’exercice, risquent d’être compromis », a indiqué la Banque Centrale dans sa dernière note sur la politique monétaire.

« De plus, la période juillet – septembre, considérée généralement comme une saison de pointe pour l’activité touristique, au cours de laquelle on enregistre une augmentation des rentrées de devises et des taux élevés d’occupation des chambres dans le secteur hôtelier pourrait être affectée négativement », a poursuivi la BRH.

Cette situation inquiète les autorités monétaires, car elle est susceptible d’accentuer les pressions sur le marché des changes  qui atteint déjà le seuil de 69 gourdes pour un dollar américain et la tendance inflationniste estimée à 13% en juin.

Toutefois, les dirigeants de la BRH espèrent que la matérialisation de certains appuis budgétaires des bailleurs de fonds internationaux pourrait favoriser une réduction du financement monétaire.

Dans ce contexte, la Banque Centrale a affirmé que, de par sa mission, elle restera vigilante et continuera de prendre les mesures nécessaires en vue de défendre la stabilité interne et externe de la monnaie nationale tout en veillant au maintien de la stabilité du système financier.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


06AM Ibiza

Underground radio

Current track
TITLE
ARTIST

Radio Live

Radio Live