Les Grenadières U20 ont pris rendez-vous avec l’histoire

Written by on July 26, 2018

Pour une troisième fois, après 1974 avec l’équipe masculine sénior en Allemagne et 2007 avec l’équipe masculine U17 en Corée du Sud, Haïti, mais cette fois avec l’équipe féminine U20, disputera la phase finale d’une Coupe du monde de la FIFA. Voulant marquer les esprits, les jeunes Grenadières, néophytes de la compétition, se sont installées depuis tantôt un mois en Bretagne. Il s’agit, selon l’avis du président de la Fédération haïtienne de football « de mieux préparer cette compétition, car nos filles auront à affronter des adversaires solides dans leur poule ». Coup de projecteurs sur l’équipe féminine U20 !

En écartant le Canada au terme d’une petite finale historique (1-0) lors du championnat U20 de la Concacaf, qualificatif pour la phase finale de la Coupe du monde de la FIFA, France 2018, Haïti devient la première équipe féminine de la Caraïbe qui va disputer un mondial. Nos héroïnes, adulées par tout un peuple, font l’objet depuis, d’une grande attraction. Cependant, elles n’auront pas la partie facile dans cette Coupe du monde.

Les adversaires d’Haïti

Haïti, en Bretagne depuis tantôt un mois, jouera dans le difficile groupe D avec l’Allemagne, la République de Chine et du Nigéria. En effet, l’équipe de la République populaire de Chine, participe déjà à la 6e phase finale de Coupe du monde féminine U20 de la FIFA. Elle a été finaliste en deux fois, en 2004 et en 2006. Haïti fera son entrée en lice le 6 août à 10h30 du matin au stade de Marville à Saint-Malo (Bretagne), face à l’équipe chinoise.

Le Nigéria, toujours présent à cette compétition depuis sa création en 2002, disputera sa 9e phase finale de Cupe du monde en autant d’éditions. Les Nigérianes ont été finalistes à deux reprises (2010 et 2014). Elles ont été battues en finale à chaque fois par l’Allemagne. Quatrième lors du Mondial 2012, le Nigéria se prépare actuellement en Autriche. Là-bas, les Super falconets, au nombre de 25, présélectionnées par Christopher Danjuma, ont battu en amical (3-0), le dimanche 22 juillet, le club du FC Bergheim. Haïti affrontera l’équipe Nigérianne le 9 août 2018.

Avec trois titres glanés (2004, 2010 et 2014) en huit participations, l’Allemagne, qui s’apprête à disputer sa 9e Coupe du monde féminine U20 de la FIFA, est l’une des grandissimes favorites pour le titre de champion de la compétition. Les Allemandes, victorieuses des Haïtiennes (3-1) lors du tournoi baptisé « Sud ladies cup » devant servir de répétition générale avant le Mondial, ont pris rendez-vous avec les Grenadières pour le 13 août à 10h 30 du matin au stade de la Rabine Vannes.

Haïti promet de vendre chèrement sa peau

Rien qu’en regardant la fiche technique et le palmarès des trois adversaires de poule des Grenadières, on dirait qu’Haïti fera un petit tour et puis s’en ira. Cependant, les filles, malmenées lors de la « Sud ladies cup » ne l’entendent pas de cette oreille. Elles ont acquis de l’expérience et elles sont désormais habituées au froid climat du vieux continent. Toujours est-il que les Grenadières, en cas de nouvelle déconvenue, seront sans excuse.

En absence de Melchie Daelle Dumornay, plus connue sur le sobriquet Coventina, Tabita Dougenie Joseph, Rachelle Carémus, Abaïna Louis et Magdalina Fleuriot, retenues par les U17 en vue du championnat de la Concacaf, l’équipe nationale U20 n’a pas su combler l’attente des fans du football haïtien. Elles ont été laminées par la France (7-0), les USA (5-0) et l’Allemagne (3-1). Et depuis, la FHF avait entrepris des démarches afin de convaincre les autorités de la FIFA d’accepter ces filles qui avaient aidé les U20 à se qualifier pour le Mondial en Bretagne. Pari gagné, car elles sont à pied d’œuvre en France, et ce, depuis le 3 juillet pour renforcer l’équipe nationale.

A côté de Coventina, désignée meilleure joueuse du championnat Concacaf U17, Nérilia, qui a été invitée par la Russie à assister à la Coupe du monde de la FIFA, Russie 2018, remportée par la France, sera le véritable fer de lance de l’équipe haïtienne. Nérigol, au contraire des autres filles, évolue en France au sein de Montpellier. Elle pense qu’Haïti pourra créer la sensation, n’en déplaise aux détracteurs des Grenadières.

Kerly Théus blessée

Parallèlement, grosse frayeur pour l’équipe U20, car son dernier rempart, Kerly Théus, a été touchée au genou. L’Imagerie à résonnance magnétique (IRM) a diagnostiqué une atteinte du ligament latéral externe. Elle devrait, selon l’avis des médecins, être indisponible pour une durée de trois semaines. Tout compte fait, elle va rater le premier rendez-vous des Grenadières face à la République populaire de Chine. Pour la remplacer, trois autres gardiennes, Naphtaline, Edjenie Joseph et Madelina Fleuriot.

Jeff Louis visite les Grenadières

La dernière sortie de Marc Collat dans la presse laisse entrevoir une lueur d’espoir. Selon ses dires, les filles travaillent très bien. Elles ont monté en puissance. Dans la foulée, l’international haïtien Jeff Louis, qui est de retour au stade Malherbe de Caen, a visité les coéquipières de Nérilia Mondésir. Il s’agit pour l’ancien joueur de l’AS Mirebalais d’encourager les filles et de leur faire savoir qu’elles ne sont pas seules.

Pour atteindre la phase finale de la Coupe du monde féminine U20 de la FIFA, France 2018, Haïti, au premier tour, avait surclassé ses adversaires au stade Sylvio Cator. Les Grenadières, qui allaient valider leur billet pour le Mondial français, en battant le Canada (1-0) dans la petite finale du championnat U20 de la Concacaf, avait subi la loi de la Jamaïque au second tour des éliminatoires.

Reste à savoir si les Grenadières, exilées en Bretagne depuis tantôt un mois grâce aux supports financiers du gouvernement haïtien, pour peaufiner leur préparation sous la houlette d’un staff technique de haut niveau conduit par Marc Collat, sauront quoi faire pour tirer leur épingle du jeu lors de la phase finale de la Coupe du monde féminine U20 de la FIFA, France 2018, prévue en Bretagne du 5 au 24 août.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


06AM Ibiza

Underground radio

Current track
TITLE
ARTIST

Radio Live

Radio Live