Les députés convoqués à l’extraordinaire pour la ratification du Premier ministre

Written by on September 12, 2018

Moins de 24 heures après la clôture de la deuxième session ordinaire de l’année législative, les parlementaires sont déjà convoqués en session extraordinaire par le président Jovenel Moïse. On s’achemine peut-être vers la ratification de la déclaration de politique générale du Premier ministre nommé, Jean Henry Céant.

Par arrêté présidentiel le Corps législatif est convoqué, notamment les députés qui sont actuellement en vacances, en Assemblée nationale à l’extraordinaire le mercredi 12 septembre 2018. Cette Assemblée, selon M. Doré, portera essentiellement sur la ratification de la déclaration de politique générale du Premier ministre nommé, Jean Henry Céant. Un Premier ministre qui peine à entrer en fonction plus d’un mois après sa nomination.

Nommé et présenté à la nation par le président de la République depuis tantôt un mois, Jean Henry Céant est en attente de ratification. Mais son dossier se trouve bloqué au Parlement. Pourtant, le président de l’Assemblée nationale, Joseph Lambert, lors de son discours de clôture de la 2e session ordinaire de l’année législative avait indiqué que le retard dans la ratification du gouvernement n’est pas imputable au Parlement. En ce sens, le président du Sénat décline toute responsabilité du Parlement dans la lenteur du processus.

Pour le sénateur du département du Sud-Est, le Parlement n’a rien à voir en ce qui a trait au retard constaté dans la ratification du gouvernement de Jean Henry Céant. Il avait du même coup encouragé le président Jovenel Moïse à convoquer à l’extraordinaire les députés qui, depuis le lundi 10 septembre, sont en vacances. Le sénateur Joseph Lambert avait aussi informé que les membres de la commission travaillent actuellement sur la vérification des dossiers des personnalités présents au sein du gouvernement de Céant. Des personnalités sur lesquelles planent des doutes sur les questions de nationalité et des questions en rapport avec le fisc.

Une semaine de cela, le président de l’Assemblée nationale avait déclaré que le Premier ministre nommé n’est pas encore prêt pour sa présentation au Parlement pour des retards constatés dans la nomination des membres de son cabinet. Il est vrai que pour l’instant, le Premier ministre nommé dispose d’un cabinet, mais c’est un cabinet qui va subir d’autres modifications. Osner Richard, ministre nommé de l’Environnement, avait déjà été écarté pour double nationalité, suite au scandale éclaté en raison des mésententes entre l’Exécutif et certains parlementaires qui font pression pour essayer d’avoir le contrôle de certains ministères.

Constitutionnellement, c’est un autre arrêté qui doit remplacer ce ministre écarté du gouvernement. Et selon les informations, d’autres ministres pourront encore laisser le navire pour cette même cause de double nationalité. Les députés sont convoqués en séance sans même remplacer ce ministre déjà écarté pour double nationalité. Ce qui importe de savoir pour l’instant, est-ce que Jean Henry Céant va se présenter au Parlement sans un nouveau titulaire du ministère de l’Environnement ou est-ce qu’il compte le remplacer quelques heures avant la séance ?

Evens RÉGIS


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


06AM Ibiza

Underground radio

Current track
TITLE
ARTIST

Radio Live

Radio Live