PetroCaribe : L’intervention de Me Daméus qualifiée de manœuvre politique

Written by on September 27, 2018

Le chef du Parquet s’est embarqué dans le dossier PetroCaribe alors que, dans son réquisitoire, il avait demandé au juge d’instruction de surseoir à son travail en attendant le rapport de la Cour Supérieure des Comptes. 

L’avocat de la partie civile dans le dossier Petro-Caribe, Me André Michel, a condamné l’intervention du Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince, Me Clamé-Ocnam Daméus qui a adressé plusieurs correspondances à des institutions de l’état afin de recueillir des informations sur les décaissements et l’utilisation des fonds de ce programme.

Le juriste a rappelé au Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince que le Dossier PetroCaribe est déjà pendant par devant le Cabinet d’instruction.

« En vertu du principe de la séparation de la poursuite et de l’instruction, le Parquet n’a pas le droit d’intervenir dans le dossier PetroCaribe actuellement pendant par devant le Juge d’instruction Ramoncite Accimé. C’est une petite leçon de base », a indiqué Me André Michel.

Pour le leader ténor de l’opposition au régime Tet Kale, l’intervention du Parquet de Port-au-Prince dans le dossier PetroCaribe est une manœuvre politique pour tenter de casser la mobilisation populaire et citoyenne qui se développe autour de cette affaire qui intéresse de plus en plus la population haïtienne et l’international.

« Le Gouvernement MOÏSE /CÉANT mis en place par les dilapidateurs des 3.8 milliards de dollars américains du Fonds PetroCaribe ne peut pas faire avancer le PROCÈS PETROCARIBE », a également noté André Michel.

Photo de Milex Monexant.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


06AM Ibiza

Underground radio

Current track
TITLE
ARTIST

Radio Live

Radio Live