Ce Samedi 22 Juillet 2017, Yogann Ap Pedale !

Léogâne, commune de la République d’Haïti, réputée pour son passé glorieux, son histoire merveilleuse, son tafia original, ses clubs de football, sa culture, ses sites historico-touristiques et son hospitalité, est située à 33 Kms du Sud de Port-au-Prince. Riche en couleurs et en animations, cette ville souriante, accueillante et très mouvementée ne cesse de susciter l’envie de sa découverte par les passionnés du tourisme et d’excursions. Du Rara, l’une des plus grandes fêtes populaires haïtiennes, elle en est la capitale. Du football, elle en fait une référence. Qui n’a jamais entendu parler des clubs de football Cavaly et Valencia ? Ou de célèbres footballeurs haïtiens comme Pierre Jean Jacques et André Innocent dit Ayile ? Carlo Marcelin en sait quelque chose !

Dans cette commune extraordinaire qui a vu la naissance du seul Roi du Compas Mamba de notre folklore, l’immortel Coupé Cloué ; qui a donné naissance et bercé la diva de la musique créole, la très célèbre Carole Démesmin ; du grand Rodrigue Milien, de l’incomparable Dieudonné Larose, de Samuel Lubin notre fameux King Kessy (de regrettée mémoire), nous vous invitons à venir pédaler avec nous.

Au Royaume de la Reine Anacaona, nous ne vous convions pas au déhanchement. C’est l’été ; nous vous entraînons dans une excursion, une course réputée de cyclisme qui vous mène à la découverte de Léogâne. À l’initiative de Yogann Ap Pedale (YAP), ce Samedi 22 Juillet 2017, les vacanciers de Léogâne et des zones avoisinantes se prendront en chasse dans une véritable journée sportive où la bicyclette sera à l’honneur.

En Haiti, la bicyclette est ce moyen de locomotion vieux de plus de deux siècles. Écologique et très respectueuse de la nature, elle est un moyen de transport très économique pour les marchands ambulants et un bon exécutoire contre les nœuds de circulation particulièrement pour les écoliers.

L’évènement attire déjà des centaines d’internautes sur sa page facebook et motivent de plus en plus d’intéressés.

Vous voulez découvrir Léogâne ? Son paysage ? Ses rivières ? Sa faune ? C’est le moment !

De la Place Sainte-Rose, on longera la Grand’ Rue jusqu’au tronçon de la Route Nationale. On suit la RN2 jusqu’au Carrefour Darbonne, on longe la route de Darbonne en traversant la Route Neuve jusqu’à Darbonne. De là étant, on continue sur la Route de Belle Fortune, on traverse la Rivière Rouyonne, on continue sur les Routes Cabaret Deslandes, Verjot, Citronnier Vert pour finir au domicile de Mme Simone Ovide Duvalier, épouse de François Duvalier.

 Pour participer à ce critérium, aucune exigence d’athlète, pas de vitesse record ni d’endurance limite. Il est requis du participant de se faire accompagner de son vélo, dans la tenue qui lui sied le mieux, débardeur ou maillot, jeans ou shorts, basket ou autres chaussures confortables.

 Yogann ap Pedale est une initiative des Léogânais qui incite les gens à réutiliser la bicyclette comme moyen de transport. En Février 2017, elle a réalisé le plus grand évènement sportif, genre cyclisme amateur, à Léogâne.

 Nous vous souhaitons la bienvenue et bonne participation !!!

 

​​Gérald C. Toussaint

Premiere Edition Yogann Ap pedale

Le conseil de sécurité de l’ONU discute d’Haïti

Le Conseil de sécurité a réalisé hier un débat sur la proposition du Secrétaire général de diminuer progressivement des forces militaires de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH).

Lors des discussions plusieurs délégations ont exprimé leurs préoccupations face à l’impasse du processus électoral après l’Accord d’El Rancho.

Dans son dernier rapport sur la MINUSTAH, le Secrétaire général, M. Ban Ki-moon, recommande au Conseil de sécurité de proroger d’un an le mandat de la MINUSTAH jusqu’au 15 octobre 2015, tout en proposant un retrait de la Mission en deux temps, à partir d’une évaluation globale de la stabilité, de la sécurité sur le terrain et des capacités de la Police nationale. ” Nous souhaitons que ce mandat, renouvelé et reconfiguré puisse permettre d’assurer une présence de la Mission qui concorde avec les besoins réels d’Haïti et les impératifs de l’heure “, a déclaré le délégué d’Haïti, Denis Régis.

La Représentante spéciale du Secrétaire général et Chef de la MINUSTAH, Mme Sandra Honoré, a dans son exposé affirmé que les conditions de sécurité étaient demeurées relativement stables en Haïti. Les menaces à l’ordre public tiennent à la criminalité, à la violence des gangs, ainsi qu’aux manifestations civiles spontanées qui sont pour la plupart motivées par des griefs socioéconomiques, comme le manque d’accès à l’éducation, à l’électricité et à l’eau, a-t-elle expliqué.

Le représentant de la France, qui a soutenu l’option d’une diminution des effectifs de la MINUSTAH, a aussi noté que la Mission pourrait être plus efficiente avec le renforcement de la Police nationale haïtienne qui devrait rester au cœur des activités de la MINUSTAH. Il a en outre appelé à ne pas remettre en cause la qualité du contact de la Mission avec la population, « qui dépend notamment de sa capacité à s’exprimer en français ».

La question des élections a également retenu l’attention des délégations qui se sont, pour une grande majorité, dites inquiètes de l’impasse actuelle.

Mme Honoré a indiqué qu’un groupe de sénateurs opposés à l’Accord continuait de demander la création d’un conseil électoral complètement renouvelé avant le vote sur la loi électorale amendée. Pour les États-Unis, ces six sénateurs « prennent en otage les élections sur la base de considérations politiques ». Le délégué d’Haïti a pour sa part promis qu’avec l’appui de la communauté internationale, les élections législatives et locales, dont le premier tour est prévu le 26 octobre prochain, auront nécessairement lieu cette année.

LLM / radio Métropole Haïti

L’ASM sur le toit du foot haïtien

L’ASM a remporté ce dimanche au Parc Hendrich Four-a-Chaud, son 2e titre dans la plus prestigieuse compétition reine du pays la D1 grâce à son succès 1-0 contre le champion sortant le Valencia de Leogane. L’unique but de la partie a été inscrit par Vaniel Sirin en début de seconde période. Le club Mirebalaisien compte 22 pts au total dans la phase finale et surtout quatre points d’avance sur son dauphin le Valencia FC de Léogane. L’ASM  a réussi une phase finale de  grande qualité avec six victoires, quatre matchs nuls sans la moindre défaite. L’ASM, qui a proposé pour cette phase finale un jeu offensif et séduisant avec un  Vaniel Sirin tres decisif avec quatre buts inscrits dans la phase finale dont deux lors des deux dernières journées. L’ASM a score quinze  buts en encaissant seulement quatre buts et reste sur sept journées consécutives sans encaisser le moindre but. Chapeau au nouveau champion ASM…….Les autre résultats dans le groupe des champions.

 Racing Club Haïtien 2 vs Aigle Noir 3

 Baltimore 1 vs ASPG 2Classement dans le groupe des champions1- ASM      22 pts       BP 15 BC 4 (+11)

2- Valencia 18 pts       BP 15 BC 9 (+6)

3-Racing     16 pts       BP 11 BC 8 (+3)

4- ASPG      10 pts       BP 6  BC 15 (-9)

5- Baltimore 9 pts       BP 4  BC 7  (-3)

6- Aigle Noir  6 pts       BP 9  BC 16 (-7)….

ENOS ROMULUS

Victoire ou l’enfer pour le Cheval Rouge

Après sa défaite (0-1) au Parc Mister Henri contre l’America, la situation s’aggrave pour le Cavaly et fait partie des deux relégables a une journée de la fin. La formation Cayenne a même raté l’occasion de doubler la mise après un pénalty manqué en fin de première période. En seconde période, le Cavaly a joué en infériorité numérique après l’expulsion de Grégory Henry, défenseur central du cheval rouge. 
De ce fait, le Cavaly est contraint de gagner dimanche prochain sinon l’année prochaine condamne en enfer.

Dans les autres rencontres, sur le terrain de Cayes Jacmel bonne opération du Victory, avec une victoire sur le Foot Ball Inter Club Association (FICA) 2-0 et garde l’espoir de rester en première division malgré un début très mitigé avec quatre défaites de rang. Le Victory a eu sa première victoire contre le Cavaly et est contraint de récidiver au Parc Julia Vilbon pour rester dans l’élite du foot haïtien. Les Petionvillois du Don Bosco suite a leur victoire 2-0 contre le Tempête de St Marc est la seule équipe dans le groupe des relégables mathématiquement reste en première division et met la formation Belle Colonne dans la même obligation que le cheval rouge mais un match nul dimanche contre America et en même temps un nul entre le Victory et le Cavaly reste dans l’élite.

Les résultats de la 9e journée

America 1 vs Cavaly 0 (Parc Mister Henri)

Don Bosco 2 vs Tempête 0 (stade Sylvio Cator)

Victory 2 vs FICA 0 (terrain Cayes-Jacmel)

Classement 
1- Don Bosco 15 pts +5
2- America 12 pts 0
3- FICA 12 pts -4
4- Tempête 11 pts 0 
5- Cavaly 11 pts -1
6- Victory 11 pts -2

Le calendrier de la 10e journée

Cavaly vs Victory (Parc Julia Vilbon)
FICA VS Don Bosco ( Stadium St Victor)
Tempête vs America ( Parc Levelt de St Marc)

Enos Romulus

Le Valencia met la pression sur l’AS Mirebalais.

L’ASM leader est tenu en échec par son dauphin le Racing Club Haïtien 0-0 au Parc St Louis de Mirebalais dans le choc au sommet de la 8e journée du championnat national de D1 dans le groupe des champions. Les locaux ont marqué un penalty à la 40e mn de jeu par l’intermédiaire de Cliff Cantave. Dans une rencontre très disputée, malgré les changements offensifs du professeur  Josaphat comme le surnomme les Mirebalaisiens, la rencontre s’est soldée sur un score nul et vierge profitant a la formation du Valencia qui s’impose face au Baltimore de St marc 2-1 et du même coup prend revanche dans la bataille Saint-Marc vs Léogane. Dans une rencontre très tendue avec l’expulsion de deux joueurs Saint-Marcois et un but non validé pour l’Aigle, les locaux tenant du titre ont ouvert le score dès la 20e minute par Walson Augustin surnommé « Babarita » sur un coup franc direct dont il est très adroit dans cet exercice, 5 mn plus tard les visiteurs ont trouvé l’égalisation. Semblant fatigué par leur voyage centre et nord-américains pendant ces derniers jours pour disputer la Ligue des Champions de la CONCACAF dont le Valencia a trouvé l’élimination avec l’absence du chef de la défense Jean Robert Jean et la sortie de Mackendy Duverger sur blessure, les fans ont souffert dans le FOUR A Chaud mais un sauveur surnomme Géraldy Joseph les libère a six minutes de la fin. Demain, dans une rencontre sans enjeu au Stade Sylvio Cator Aigle Noir jouera ASPG. Il ne reste que deux journées à jouer pour connaitre le champion du championnat national de D1. Une idée de la prochaine journée Aigle Noir vs Valencia ; ASM vs Baltimore ; RCH vs ASPG 

 Classement du groupe des champions

1-      ASM 16 pts

2-      2- Valencia 15 pts +5

3-      Racing 15 pts +4

4- Baltimore 9 pt

5- ASPG 5 pts

  6- Aigle Noir 2 pts

Enos Romulus

Le Cavaly sent le danger

Anxiété pour les  dirigeants, les joueurs, les fans et les sympathisants du cheval  rouge apres leur defaite 0-1 au Parc Levelt de St Marc face au Tempete. Eliphene Cadet a encore marqué , c’est son 5e but inscrit apres son retour dans la formation belle colonne à l’occasion de la 8e journee du championnat national de D1, groupe des relegables. Dans les deux autres rencontres , il n’y pas eu de vainqueurs entre les equipes du Don Bosco et le Victory SC (1-1) au Stade Sylvio Cator et au Parc Mister Henri Cayes score nul et vierge entre America et le Foot-ball Inter Club Association(FICA) 0-0.

Au terme de cette 8e journee le Cavaly s’est fait rejoindre par le Tempete au classement et est à deux points de la premiere equipe relegable, l’America FC. Apres les deux dernières journées restant à jouer , on connaitra l’identite des deux equipes (1e et 2e) qui disputeront le traditionnel tournoi de fin d’année baptisé : «  Super 8 » et celles (5e et 6e) relègueront en seconde division. Pour le moment, tout est possible et aucune equipe n’est exempte de la relegation. C’est la course à la montre dans le groupe des relegables.

Une idee de la prochaine journee  qui se jouera en milieu de cette semaine: Don Bosco vs Tempete ; Victory vs FICA ; America vs Cavaly

 

Classement Groupe Relegable

 

1- Don Bosco 12 pts 9BP 4BC +5

2-FICA          12 pts 7BP 9 BC -2

3- Tempete   11 pts 8 BP 6BC +2

4- Cavaly       11 pts 4 BP 4 BC 0

5- America     9 pts   5 BP 6 BC -1

6- Victory        8 pts 7 BP  11 BC -4

 

Enos Romulus.

 

Le Racing Club Haïtien sous la menace du Valencia

Le Racing Club Haïtien effectuera dimanche un déplacement compliqué sur la pelouse du champion en titre avec l’ambition de repartir du parc Hendrich toujours leader dans le groupe jouant le titre. Dans le groupe des relégables, le Tempête accueille le FICA avec lui aussi, la volonté de conserver son fauteuil de leader lors de la 2e journée qui se jouera samedi et dimanche.

Ils sont les champions en titre, ils jouent la Ligue des Champions de la Concacaf et sont des prétendants sérieux à leur propre succession. Ils, ce sont les joueurs du Valencia et ils peuvent se targuer de détenir aussi le titre de champion de la première partie du championnat. De quoi leur donner la légitime prétention de battre quel que soit l’adversaire. Pour le Racing Club Haïtien habitué à jouer aux premières loges, c’est une anomalie à laquelle il faut mettre fin. Une ambition qui passe logiquement par des victoires sur le terrain. Si le Valencia a en effet remporté la première phase de la compétition, cela ne compte plus maintenant. C’est du passé presque simple dans la mesure où les compteurs sont remis à 0 et ce sont les points grapillés au cours de cette phase qui vont compter. Sur les 30 disponibles, le Racing Club Haïtien en a déjà pris 3 et contre le Valencia dimanche, seuls les points comptent. Alors, il faudra les prendre. Cependant, le Valencia se présente depuis deux saisons comme un club révolté. Révolté du fait d’avoir été trop longtemps dominé par le Cavaly dans les duels de la ville; révolté d’avoir trop longtemps joué les bouche-trous pour finalement passer son existence entre la montée en première division et la relégation en seconde division; révolté d’être considéré comme pas grand-chose et gueulant pour réclamer un peu plus de considération et de respect. Sur le terrain, ses joueurs commencent en effet à être craints; les verts et blancs ne se présentent plus comme une victime expiatoire venue limiter les dégâts, le Valencia se présente désormais en vainqueur et on l’accueille en conséquence comme un adversaire à respecter sinon à craindre. Aussi aller chercher une victoire sur la pelouse d’un tel club ne sera pas chose facile, mais la route du titre passe par là et c’est ce défi que va essayer de relever le Racing Club Haïtien. Dimanche aux environs de 16 heures, il y aura donc à voir sur la pelouse du Valencia. Le Tempête pour confirmer Dans le groupe des relégables, c’est au parc Levelt que se joue le match de cette 2e journée avec la rencontre qui mettra aux prises le Tempête et le FICA. Si le Tempête ne compte pas autant de titres de champion national que le FICA, il reste que la formation “Bèl Kolonn” n’a pas un palmarès vierge. Aussi, jouer cette 2e phase de la compétition dans le groupe des relégables est perçu comme une anomalie qu’il faudra vite faire oublier en battant tous les concurrents du groupe, à commencer par le FICA. Mais, là aussi, le FICA toujours fier d’être le détenteur du record de titres de champion national n’entend pas recevoir des leçons de la part d’adversaire à qui il a tant conté ans le temps. L’objectif sera donc de sortir le grand jeu afin de repartir du parc Levelt avec des points. Calendrier complets de la 2e journée de la 2e phase de la compétition nationale de “Digicel” de D1. Dimanche 11 Août 2013 GROUPE DES CHAMPIONS Parc St-Louis AS Mirebalais vs AS Petit-Goave Parc Hendrich Valencia FC vs Racing CH Stade Sylvio Cator Aigle Noir AC vs Baltimore SC GROUPE DES RELEGABLES Samedi 10 Août 2013 Stade Sylvio Cator Don Bosco vs Cavaly AS Dimanche 11 Août 2013 Parc Mister Henri America FC vs Victory SC Parc Levelt Tempête FC vs FICA Classement de la compétition avant la 2e journée GROUPE DES CHAMPIONS No Clubs PTS J G N P BP BC Diff. 1 Racing Club Haïtien 3 1 1 0 0 1 0 +1 2 Aigle Noir AC 1 1 0 1 0 2 2 0 3 AS Mirebalais 1 1 0 1 0 2 2 0 4 Baltimore SC 0 1 0 0 1 0 1 0 5 Valencia FC – – – – – – – – 6 AS Petit-Goave – – – – – – – – GROUPE DES RELEGABLES No Clubs PTS J G N P BP BC Diff. 1 Tempête FC 3 1 1 0 0 3 1 +2 2 America FC 3 1 1 0 0 1 0 +1 3 FICA 3 1 1 0 0 1 0 +1 4 Don Bosco 0 1 0 0 1 0 1 -1 5 Cavaly AS 0 1 0 0 1 0 1 -1 6 Victory SC 0 1 0 0 1 1 3 -2
 
Enock Néré nereenock@gmail.com enocknere@lenouvelliste.com
Credit: le Nouvelliste
 

Déculottée pour le Valencia

Herediano 6 Valencia 1, pour le premier match de son histoire en Ligue des Champions de la Concacaf, le club champion d’Haïti a vécu un véritable cauchemar au stade Sylvio Cator. Et pourtant…

Ils souhaitaient marquer leur entrée en phase Concacaf de la Ligue des champions après avoir survolé la phase caribéenne. Pour y parvenir, ils se sont préparés pendant longtemps et ont passé deux semaines en concentration. Pourtant, le champion en titre d’Haïti a complètement manqué cette première sortie. Dès l’entame de match avec une formation composée de : Frandy Montrévil – Samuel Mardochée Pompée, Jean Robert Jean, Makendy Duverger (capt), Jean Dany Maurice – Harold Sanon, Fritz Gérald Alliance, Roody Joseph, Géraldy Joseph, Walson Augustin – Amy André pour contrer celle composée de : Leonel Moreira – Cristian Montero, Waylon Francis, Esteban Granados, YendricRuiz, Ismael Gomez, Jose Miguel Cubero, Pablo Salazar (capt), Victor Nunez, Jose Carlos Cancela que lui oppose Herediano, les visiteurs commencent à se montrer menaçants. Si techniquement, les joueurs du Valencia montrent une aisance plus palpable que leurs adversaires, manquant visiblement de rythme sur le plan collectif, ils peinent. Le Valencia se fait de grosses frayeurs et Herediano sans prendre une grande ascendance sur la rencontre se fait menaçant. Certes, les hommes de Jean Daniel Laurent se créent quelques occasions avec Amy André et Walson Augustin ;cependant l’absence de compétition pendant un mois se fait sentir. Ils n’arrivent pas à trouver la faille. Contre un Herediano efficace, le Valencia n’a pu tenir que 38 minutes, le temps pour Ismael Gomez de battre Montrévil de près et d’une puissante frappe du gauche pour ouvrir le score. Herediano ouvrait le score dans un stade douché à froid ouvrant au passage le robinet des buts. Cinq minutes plus tard, Yendrick Ruiz doublait la mise et permettait au visiteurs de mener 2-0 à la pause. En seconde période, ce sont les visiteurs qui continuent à empiler des buts dans la sarcelle de Frandy Montrévil. D’abord, Victor Nunez corse l’addition en faveur des visiteurs (53e) et même le faible espoir suscité par Roody Joseph en réduisant le score d’une frappe rageuse du gauche(57e) n’aura duré que 10 minutes, le temps pour Jose Sanchez d’inscrire le 4-1, (67e)trois minutes seulement après son entrée en jeu et Aniliel Porras de l’imiter en inscrivant le 5-1,(80e) trois minutes après avoir foulé la pelouse du stade. Quand sur un centre venu du côté droit de la défense, Makendy Duverger marque contre son camp pour le 6e but d’Herediano, le public avait fait longtemps son deuil de cette rencontre et quitté en grande partie le stade. Herediano s’impose donc (6-1) et fait une brillante entrée dans ce groupe. Le Valencia rate son entrée et devra essayer de faire de son mieux pour ne pas en sortir ridicule.
 
Enock Néré nereenock@gmail.com enocknere@lenouvelliste.com twitter : @nenock
 
6-1 à l’extérieur aux dépens du champion d’Haïti, Herediano de Costa Rica n’aurait pu espérer meilleur scenario pour entamer sa phase de poule en Ligue des Champions de la Concacaf. Pourtant, l’écart est loin de refléter une rencontre que le Valencia a, par moment, dominé. Seulement, voila, le football ce n’est pas seulement une domination partielle, ce n’est pas une technique individuelle supérieure, c’est une préparation adéquate d’un groupe visant à trouve la cohésion nécessaire pour produire un jeu d’ensemble efficace. Sur ce point le Valencia a payé cher un manque d’expérience qui l’a conduit à une préparation naïve et approximative. Au fait le Valencia est naïf. Naïf jusqu’à s’enfermer en concentration pendant 15 jours sans jouer un match amical de preparation, sans jouer un match de compétition, naïf jusqu’à solliciter et obtenir le report de son match de compétition qui devrait se jouer 4 jours avant. Résultat : on n’a pas trouvé cette cohésion et cette complicité qui fait une équité. S’il faut ajouter que ses 2 latéraux titulaires, bien pale dans la rencontre, ont loupé l’entrainement hier pour des enfantillages imbéciles, ca a fait le comble. Parfois, il est à se demander si les responsables techniques au niveau fédéral n’avaient pas leur mot à dire pour guider ceux du club à mieux peaufiner leur préparation. Au stade Sylvio Cator il était visible que le Valencia ne jouait pas à son niveau et qu’Herediano n’était pas supérieur de 5 buts d’écart, d’autant qu’Amy en a manqué 2 et que Watson en a loupé autant. Seulement ce n’est pas ce détail que va retenir l’histoire.
Credit: Le Nouvelliste

Le Valencia confirme sa 2e place

En dominant l’AS Mirebalais 3-1 jeudi au parc Hendrich de Four-à-Chaux à Léogâne, le Valencia s’est assuré la 2e place du classement pour la série aller. L’Aigle Noir tentera demain d’éviter de terminer à la dernière place en défiant le Cavaly toujours 11e et avant dernier.

Quatre matches en retard étaient au programme cette semaine pour boucler complètement la série aller de cette première phase du championnat national « Digicel » de D1 2013. C’est l’Aigle Noir, lanterne rouge au classement qui a commencé mercredi par disputer son match en retard comptant pour la 10e journée, contre le FICA avant dernier au classement avant cette rencontre. Un but de Stanley Joseph Bocius inscrit à la 15e minute a suffi au FICA pour s’imposer 1-0 sur le terrain de l’Aigle Noir et abandonner sa 11e place au Cavaly. A l’issue de cette rencontre disputée sur le terrain de Damien, l’Aigle Noir se conforte un peu plus à la dernière place et devra compter sur son match en retard contre le Cavaly pour espérer l’abandonner. Jeudi, le Racing Club Haïtien accueillait le Tempête de Saint-Marc au parc Saint-Jean de Gressier pour son premier match sous la direction de son nouvel entraîneur, Roberto Geffrard. Le Tempête cherchait une victoire pour conserver sa 3e place au classement alors que le Racing Club Haïtien souhaitait se repositionner parmi les 6 premiers. Un but de Jean Henley Kerby à la 38e minute en faveur du Racing Club Haïtien et le tour est joué. Le Racing s’impose 1-0 et se hisse à la 3e place du classement à l’issue des matchs aller de ce premier tour. Roberto Geffrard réussit donc son entrée en matière alors que le Tempête de Wilnot Saint-Juste, relégué à la 6e place, devra se rattraper lors de la série retour. Le Valencia confirme Le Valencia accueillait l’Association Sportive de Mirebalais, jeudi avec comme enjeu la 2e place du classement de la compétition. Une victoire des visiteurs relèguerait le champion sortant à la 3e place, mais le contraire confirmerait le Valencia. Un but de Walson Augustin dès la 9e minute (son 3e but de la saison) donne l’avantage aux « vert et blanc ». Alors que les coéquipiers du jeune international de 16 ans, Jonel Désiré, cherchent à revenir à la marque, Amy André inscrit son 5e but de la saison et corse l’addition en faveur du Valencia qui mène 2-0 à la pause. En seconde période, Origène Loratus réduit l’écart en faveur des visiteurs après 69 minutes de jeu. Voulant repartir avec le point du nul, les hommes de Jean-Claude Josaphat poussent alors vers un 2e but, synonyme d’égalisation, mais à 7 minutes de la fin de la partie, Amy André se remet en évidence inscrivant son 6e but de la saison creusant ainsi l’écart en faveur du Valencia. Le champion sortant s’impose 3-1 au coup de sifflet final et confirme sa 2e place au classement. Amy André grâce à ce doublé prend la tête du classement des buteurs avec 6 réalisations. Désormais, Wedson Anselme (4 buts) qui doit jouer contre le Cavaly en match en retard comptant pour la 11e journée de la compétition est le mieux placé pour contester sa suprématie à la tête dans cette position. A un degré moindre, l’attaquant du « Cheval Rouge », Kimberly François (3 buts) peut lui aussi espérer faire tout aussi bien que son ancien coéquipier, à condition de réussir au moins un triplé contre l’Aigle Noir ce samedi. Résultats des matches en retard Mercredi 8 Mai 2013 Stade Sylvio Cator Aigle Noir AC – FICA 0-1 Jeudi 9 Mai 2013 Stade Sylvio Cator Racing CH – Tempête FC 1-0 Parc Hendrich Valencia FC – AS Mirebalais 3-1 Stade Sylvio Cator Aigle Noir AC – Cavaly AS Classement après les matches en retard disputés No Clubs PTS J G N P BP BC Diff. 1 Baltimore 22 11 6 4 1 10 4 +6 2 Valencia FC 20 11 5 5 1 13 6 +7 3 Racing CH 16 11 4 4 3 8 9 -1 4 Victory SC 16 11 4 4 3 10 8 +2 5 AS Mirebalais 15 11 3 6 2 8 7 +1 6 Tempête FC 15 11 4 3 4 9 9 0 7 FICA 13 11 3 4 4 7 10 -3 8 America FC 13 11 3 4 4 8 9 -1 9 AS Petit-Goave 12 11 3 3 5 8 11 -3 10 Don Bosco 11 11 2 5 4 11 13 -2 11 Cavaly AS 10 10 2 4 4 3 5 -2 12 Aigle Noir AC 8 10 2 2 6 7 10 -3 . Classement des buteurs après les matches en retard disputés 1 Amy André Valencia 6 2 Peguero Jn Philippe Don Bosco 5 3 Anselme Wedson Aigle Noir AC 4 Jimmy Fede Don Bosco 4 4 Val Hans Gardy ASPG 3 Peter Germain Baltimore SC 3 Kimberly Francois Cavaly 3 Luxène Elestin Tempête 3 Bony Pierre Victory SC 3 Jonel Désiré AS Mirebalais 3 • Le classement des buteurs peut-être modifié après le dernier match qui mettra fin a la série aller
Enock Néré nereenock@gmail.com enocknere@lenouvelliste.com twitter : @nenock
Credit: Le Nouvelliste

Wisline Dolcé meilleure joueuse de l’année

Cinq fois championne nationale avec les Tigresses, vingt-cinq matches en sélection nationale pour 11 buts inscrits avec au passage un titre de champion caribéen de football féminin (2010), Wisline Dolcé vient d’être distinguée meilleure joueuse de la saison 2012. Portrait d’une femme vouée au football. 1m 68 de hauteur pour environ 120 livres de muscles caché sous une personne apparemment timide et qui évite les contacts en apparence. C’est l’image qu’offre la meilleure joueuse de la saison 2012 du football féminin haïtien. Et pourtant, cette distinction, elle ne l’a pas volée. Wisline a fait une grosse saison 2012. Née en compagnie de son frère jumeau, Wislin, le 22 novembre 1986 à Port-au-Prince, cette universitaire aujourd’hui,a commencé le football dans les rues en compagnie des enfants de son quartier à Drouillard. « J’avais 11 ans, quand un ami de la famille, m’ayant vu jouer, s’entend avec mes parents et m’emmène au club Bigio pour me présenter aux responsables des Tigresses/Tigers. Je fus présentée à Mirlande Therléus. Elle me donna un ballon et me demanda de jongler avec; je me suis exécutée et elle a fait une petite fiche technique a mon sujet. Ensuite, Mirlande me dit que j’avais la technique nécessaire pour intégrer le groupe des enfants du club » explique-t-elle pour raconter son entrée aux Tigresses. 5 ans plus tard, elle évoluait en première division : « C’est l’année où j’allais avoir 16 ans que j’ai intégré l’équipe première. C’était en 2003 et depuis je ne l’ai pas quittée. A l’arrivée nous avons remporté le championnat national de D1 féminin en 2005, 2006, 2007, 2011 et 2012. J’ai terminé en 2e place en 2008, 2009 et 2010 pendant l’éclosion de Valentina » continue-t-elle. Aujourd’hui, Wisline ne sait même plus combien de buts elle a inscrit dans sa carrière : « Je sais que pour la saison 2012 j’en ai marqué onze mais ne me demandez pas plus, je ne me souviens pas »explique-t-elle, les yeux dans le vague. Toute footballeuse qui lui est, Wisline a pourtant quelque chose qu’elle dégoûte dans le football. « Je n’aimerais pas que ma fille soit footballeuse en Haïti pour deux raisons. 1) Le football féminin est traité en parent pauvre. 2) La perception d’une footballeuse n’est pas bonne à cause du comportement sexuel de certaines joueuses. Beaucoup de gens pensent que n’inporte quelle joueuse on est censé suivre le courant, alors que ces faux. Par contre si ma fille se trouvait à l’extérieur, je n’aurais aucun problème à ce qu’elle soit footballeuse » continue-t-elle avant de révéler ses rêves de femme. « Je rêve de fonder un foyer avec mon petit ami et d’avoir deux enfants (une fille et un garçon) dans la mesure où tous les deux nous aurions trouvé un travail convenable » conclut-elle. La meilleure joueuse de la saison 2012, Wisline Dolcé est actuellement en 3e année universitaire.

Enock Néré nereenock@gmail.com

Credit : Le Nouvelliste