GEORGETOWN, Guyana, mercredi 1er avril 2020 – L'aéroport international Cheddi Jagan (CJIA) et l'aéroport international Eugene Correia (ECIA) resteront fermés aux vols internationaux jusqu'au 1er mai 2020.

Cette décision a été prise dans le but de réduire la transmission de COVID-19 et était basée sur une demande faite par la Guyana Civil Aviation Authority (GCAA), a déclaré le ministère de l'Infrastructure publique.

Dans une lettre adressée au ministre David Patterson, la GCAA a déclaré que la période initiale de deux semaines – du 19 mars au 1er avril 2020 – était «très efficace et a énormément aidé à ralentir la propagation du COVID-19 en limitant les contacts internationaux».

Notant que le nombre de cas de COVID dans le monde et régional ont augmenté, en particulier dans les pays qui ont des ports d'origine pour les passagers à la Guyane, il a ajouté: “Avec nos 14 premiers jours sur le point d'expirer et avec les leçons apprises ainsi que la situation régionale et mondiale, je propose par la présente que la directive soit prorogée de 30 jours après son expiration, jusqu'au 1er mai 2020. »

Le 19 mars, les aéroports ont été officiellement fermés aux vols internationaux, tandis que les vols intérieurs ont continué.

Le gouvernement a approuvé les vols humanitaires pour permettre aux citoyens désireux de rentrer en Guyane ainsi que pour faciliter la sortie de ressortissants de pays tels que Cuba et les États-Unis d'Amérique.

Les vols de fret sortants, les medivacs et les arrêts techniques pour les aéronefs qui ont besoin de carburant ont également reçu l'approbation du GCAA.

Hier, le Guyana avait enregistré 12 cas de COVID-19, dont deux décès.

Cliquez ici pour recevoir des nouvelles par e-mail de Caribbean360. (Voir un exemple)



Source link

Leave a Comment