Port-au-Prince, 13 décembre (Prensa Latina) La plate-forme des organisations politiques d'opposition en Haïti a dénoncé vendredi la tentative de former un nouveau gouvernement avant la fin de 2019, promue par le président Jovenel Moïse.

Etzer Jean-Louis, porte-parole du parti Ayisyen Ann Panse Ayiti, a déclaré qu'aucun gouvernement d'unité nationale ne pouvait être formé avant la fin de l'année et a critiqué la légitimité du président à entreprendre une telle entreprise.

La plateforme a également rappelé la

D'autres associations d'opposition telles que Mouvman vizyonè desalinyen et Anbake pou chanje ont également plaidé pour un nouveau calendrier de mobilisations, qui devrait débuter aujourd'hui à Saint Marc, à environ 100 kilomètres. au nord de Port-au-Prince.

Une manifestation est prévue lundi prochain devant l'ambassade du Canada à Port-au-Prince, dans le but d'exiger du gouvernement d'Ottawa qu'il retire son soutien à l'actuel chef de l'État.

Depuis la mi-mars, Haïti est sans exécutif fonctionnel, suite à la destitution de Jean Henry Cenat, accusé par les législateurs de mauvaise gestion et d'exacerbation de la lutte contre le gouvernement pro tests.

rly / cg / iff / jha / ane



Source link

Leave a Comment