Haïti – FLASH : Les États Unis soutiennent Moïse, l’opposition reste sur ses positions
21/11/2019 08:20:03

Haïti - FLASH : Les États Unis soutiennent Moïse, l’opposition reste sur ses positions

Mercredi 20 novembre, l’Ambassadrice Républicaine des État-Unis auprès de Nations Unies Kelly Dawn Knight Craft à la tête d’une délégation est arrivée en Haïti pour une visite de quelques heures.

Une visite qualifiée d’ingérence dans les affaires intérieures d’Haïti par certains groupes de l’opposition, notamment Me André Michel, Porte-parole de l’opposition radicale du Mouvement dit « Démocratique et Populaire »qui a réitéré la position de son mouvement « Nous ne négocierons pas […] Démission et rien d’autre ».

À son arrivée, la diplomate américaine accompagnée de sa délégation s’est entretenue à huis clos au Palais Nationale avec le Président Jovenel Moïse. À l’issue de cette réunion, le Chef de l’État a publié sur son compte officiel Twitter « Je me suis entretenu avec l’Ambassadrice des États-Unis auprès de l’ONU, Mme Kelly Craft, autour des voies et moyens à mettre en œuvre, dans le cadre d’un dialogue inclusif, en vue de parvenir à une résolution consensuelle de la crise politique que connaît le pays. »

Après sa réunion au Palais National, l’Ambassadrice des États Unis a tenu dans l’après-midi à la représentation diplomatique américaine, une séance de travail de près de 2 heures avec plusieurs leaders politiques dont les sénateurs Evalière Beauplan, Youri Lafortue et Joseph Lambert, l’ex-Sénatrice Edmonde Supplice Beauzile, Coordonatrice du Parti Fusion, St Phard Liné Balthazar, Président du PHTK, Joël Vorbe alias « Pacha » de Fanmi Lavalas…

La diplomatie américaine a écouté les différents points de vue et plaidé pour une solution inclusive avec le Président Moïse, une option rejetée par les leaders de l’opposition qui se sont dit contre toute entente avec l’équipe au pouvoir, réitérant leur seule et unique position en ce qui a trait à la démission du Président Moïse.

Après son départ d’Haïti en fin d’après-midi, l’Ambassadrice Craft a déclaré dans un communiqué « Au cours de ma rencontre aujourd’hui avec Jovenel Moïse, le Président haïtien démocratiquement élu a clairement exprimé son engagement à adresser les besoins urgents de la population, à promouvoir la prospérité économique et à construire un avenir meilleur pour tous les haïtiens. Mon engagement aux côtés d’autres acteurs politiques et économiques a remis l’accent sur l’urgente nécessité d’encadrer les institutions de l’État haïtiens.

Un Gouvernement totalement opérationnel doit :

Combattre la corruption ;
Enquêter sur et poursuivre ceux qui se sont rendus coupables de violations de droits humains, y compris les responsables des tueries à La Saline et au Belair ;
Lutter contre le trafic de stupéfiants et la traite des êtres humains.

Le Président Moïse et d’autres leaders démocratiquement élus ont la responsabilité de se réunir, de mettre de côté leurs désaccords et de trouver une solution inclusive pour le bien-être du peuple haïtien. Les États-Unis se tiennent prêts pour les accompagner. J’ai laissé Haïti avec l’espoir qu’ils sauront relever le défi. »

Rappelons qu’il s’agit de la quatrième visite en Haïti de responsables américains autour de la crise, cette année :

24 juin. Julie Chung, Sous-secrétaire adjointe du Bureau des affaires de l’hémisphère occidental du Département d’État https://www.haitilibre.com/article-28074-haiti-politique-dialogue-echec-du-departement-d-etat.html

19 juin Mission dirigée par l’ancien ambassadeur des États-Unis auprès de l’Organisation des États américains (OEA), Carlos Trujillo https://www.haitilibre.com/article-28031-haiti-politique-l-oea-dit-non-au-depart-du-president-moise.html

1er mars David Hale, sous-secrétaire à l’État des Affaires politiques des États-Unis https://www.haitilibre.com/article-27077-haiti-politique-la-visite-du-sous-secretaire-d-etat-david-hale-peu-appreciee-par-l-opposition.html

SL/ HaïtiLibre



Source link

Leave a Comment