Haïti – Sécurité : Radio Télé Caraïbes sous les menaces…
15/09/2020 11:30:53

Haïti - Sécurité : Radio Télé Caraïbes sous les menaces...

Dans une note, Radio Télé Caraïbes (RTVC) alerte la communauté nationale et internationale en général et les autorités policières en particulier des menaces de toutes sortes dont elle fait l’objet depuis un certain temps.

Elle porte à leur connaissance que « ces menaces se sont amplifiées sur les réseaux sociaux avec l’entrée en scène de plusieurs organisations anonymes qui annoncent des attaques imminentes contre le bâtiment de la radio à la rue Chavannes. »

La Radio Télé Caraïbes déplore « que des mains manipulatrices ayant des projets inavouables et inavouées tentent de détruire l’image et la réputation de la station incarnant la pluralité idéologique de la RTVC en assimilant la station au parti politique au pouvoir […] RTVC rappelle à tout un chacun que les luttes passées pour l’institution de la démocratie dans le pays ne datent pas d’hier et la station traîne un héritage de combat vieux de sept décennies. De ce fait, elle demeure inébranlable et loin de se laisser intimider par ces menaces obscurantistes, au contraire, elles la poussent à redoubler ses efforts en vue de continuer à orienter le peuple haïtien vers des idées plurielles et nuancées tout en demeurant à ses côtés. »

Réagissant à ces menaces, l’Office de la Protection du Citoyen (OPC) condamne ces intimidations d’où qu’elles viennent et exprime sa solidarité avec la direction et tout le personnel de la station soulignant « Menacer un média pour les informations et les opinions qu’il diffuse est contraire aux valeurs et libertés consacrées dans la Constitution et les différents accords, traités et conventions dont Haïti est État partie. L’Office de la Protection du Citoyen appelle les auteurs de ces menaces à respecter les règles du jeu démocratique. »

De son côté le Bureau intégré des Nations unies en Haïti (BINUH) se dit préoccupé par les menaces contre la RTVC et rappelle «Il n’y a pas de stabilité sans liberté d’expression ainsi que sans médias libres, indépendants et pluralistes. »

HL/ HaïtiLibre



Source link

Leave a Comment