L'épidémie de COVID-19 signalée pour la première fois en République populaire de Chine fin 2019 a été déclarée pandémie par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) le 11 mars 2020. Au 29 mars, environ 635 000 cas avaient été signalés dans 178 pays. , zones ou territoires selon l'OMS et le pays voisin, la République dominicaine a déjà signalé 901 personnes infectées et 42 décès. Le 20 mars, les deux premiers cas ont été confirmés en Haïti et le pays reste à haut risque de contagion rapide compte tenu de la faiblesse du système de santé, de la proximité et de la frontière poreuse avec la République dominicaine et des connexions externes limitées désormais possibles. En réponse, le gouvernement d'Haïti a communiqué de nombreuses instructions importantes pour minimiser la propagation de la maladie, notamment: fermeture des écoles et des usines, fermeture des aéroports et des ports aux passagers, interdiction des réunions de plus de 10 personnes, couvre-feu national entre 20: 00 et 17h00 et plaidoyer pour le respect des lignes directrices en matière de distanciation sociale. À l'heure actuelle, 15 cas ont été confirmés en Haïti. L'OIM a adapté son initiative de matrice de suivi des déplacements (DTM) en cours le long de la frontière entre Haïti et la République dominicaine pour soutenir la préparation et la réponse en cours. L'initiative Flow Monitoring est menée dans 50 points de passage frontaliers entre Haïti et la République dominicaine: 46 points non officiels et 4 points officiels en collaboration avec le Groupe de soutien aux rapatriés et aux réfugiés (GARR), Services jésuites aux migrants (SJM en français) et Jeannot Succès Border Network (RFJS en français).



Source link

Leave a Comment