Crédit photo De la page Facebook de Nicolas Duvalier

Nicolas Duvalier, le fils de Jean-Claude Duvalier, a clairement exprimé sa position par rapport à ce que les opposants au régime « Tèt Kale » appellent «un départ ordonné» »De Jovenel Moise. Duvalier, dont beaucoup pensent qu'il sera candidat à la présidentielle en 2022, est contre l'idée qu'un président démocratiquement élu soit évincé du pouvoir. Bien qu'il mentionne que l'exécutif n'a pas été en mesure de répondre aux attentes de la population, il pense que Moise ne peut pas être contraint de renoncer à ses fonctions.

«Le président peut toujours le faire s'il le juge nécessaire. Mais je ne suis pas ici pour demander non plus », a-t-il déclaré. Dans le même temps, Duvalier dit qu'il n'est pas insensible au cri de la population haïtienne qui est descendue dans les rues pour manifester contre la pauvreté et la misère dans le pays, entre autres.

«Nous sommes tous touchés par les problèmes auxquels le pays est confronté ces jours-ci parce que nous sommes tous dans le même bateau. Je pense qu'il n'est pas trop tard pour organiser un dialogue inter-haïtien pour résoudre collectivement cette crise qui dure depuis trop longtemps », ajoute Duvalier. En outre, il a critiqué le comportement de certains élus qui protestent et demandent la démission du président alors qu'ils connaissent mieux que quiconque les procédures légales à engager.

  Rachele Viard

Rachele Viard

Rédacteur en chef à Haitian Times

Née dans une famille haïtienne dans l'État du sud de la Géorgie, Rachele a visité Haïti plusieurs fois dans sa jeunesse et s'est connectée à le pays et la culture. Elle a déménagé en Haïti en 2009, où elle a utilisé son diplôme d'anglais comme écrivain, utilisant sa voix et son stylo pour promouvoir le tourisme dans le pays et mettre en évidence la richesse de la culture et du peuple haïtiens.

  Rachele Viard

messages de Rachele Viard (voir tous)



Source link

Leave a Comment