Les fans de Mykki Blanco se réjouissent. Le rappeur queer est de retour avec un nouveau single provocant appelé “PATRIARCHY AINT THE END OF ME”.

La coupe de deux minutes voit Blanco revêtir le personnage d'une strip-teaseuse qui se fait secouer par son patron. Au-dessus de cordes lounge-y et de claquements de batterie clairsemés, elle plaide désespérément pour son argent avant de finalement l'exiger franchement, en disant: “Le patriarcat n'est pas la fin de moi / Les pères de merde de Ya'll feraient mieux de se plier à moi.”

In une déclaration, Blanco a déclaré que la chanson a été “écrite comme s'il s'agissait d'une scène d'une comédie musicale avec des strip-teaseuses féministes radicales.”

La coupe suit sa chanson de décembre 2019, «Lucky (Live In London)», qui était le premier morceau de nouveau matériel solo qu'elle avait sorti depuis son Mykki long métrage de 2016. Ces deux chansons ont été produites par FaltyDL, et “PATRIARCHY AINT THE END OF ME” présente des voix de fond de Mykal Kilgore, L1zy et Leah King.

Depuis son dernier album, Blanco a été très occupé à collaborer avec d'autres artistes. Elle a figuré sur la chanson de Charli XCX “Femmebot” de 2017 Pop 2 est apparue sur le disque de Teyana Taylor en 2018 et a interprété le rôle de Jeanne d'Arc dans la vidéo de 2019 “Dark Ballet” de Madonna.



Source link

Leave a Comment