Port-au-Prince, 16 décembre (Prensa Latina) Une opération de police à grande échelle a vu 38 criminels présumés arrêtés dans le quartier de la capitale La Saline, Haïti, et à Wharf Jeremie (sud-ouest), tous deux contrôlés par des gangs armés, les autorités ont déclaré aujourd'hui.

L'opération qui a eu lieu hier était dirigée par des unités spécialisées, et les détenus ont été emmenés à la Direction centrale de la police judiciaire.

Selon les déclarations de Rameau Normil, commandant en chef de la police nationale, l'objectif est de rétablir la paix dans ces territoires, notamment dans la région métropolitaine de la capitale.

A la fin de l'année dernière, La Saline a été le théâtre d'un massacre de civils, au cours duquel plusieurs dizaines de personnes ont perdu la vie, selon une enquête officielle qui pointait du doigt à l'ancien directeur général du ministère de l'Intérieur, Fednel Monchery, et aux officiers chargés de l'application des lois.

Depuis lors, la sécurité de la région a considérablement diminué et les gangs ont pris le contrôle du territoire lucratif où se trouve l'un des plus grands marchés informels du pays.

Récemment, le président du Parlement, Carl Murat Cantave, a demandé à la Cour des comptes de transférer le pouvoir judiciaire de la région, et a blâmé le cla constant shes entre gangs comme l'une des principales raisons du dysfonctionnement des deux maisons.

D'autres entités gouvernementales ont déménagé leurs bureaux de zone, au milieu de l'augmentation constante de l'insécurité.

cg / sus / mem / ane



Source link

Leave a Comment